11 mai 2017 | International, Sûreté, Sécurité, Secteur Urbain, Secteur Industriel, Secteur Agricole

Signature d’un protocole d’entente Québec – Texas

Signature d’un protocole d’entente Québec – Texas

Texas, le 11 mai 2017 – Les dirigeants du Centre d’excellence sur les drones (CED) ont procédé, plus tôt aujourd’hui, à la signature d’un important protocole d’entente avec le Centre d’excellence et d’innovation sur les drones Lone Star (Texas) et le Service d’ingénierie en agriculture & mécanique de l’Université du Texas (TEEX), dont l’objectif est de faciliter l’intégration des appareils sans pilote dans l’espace aérien canadien et américain.

Par cette entente, signée au salon mondial des appareils sans pilotes AUVSI XPONENTIAL 2017 qui se déroule présentement à Dallas (TEXAS), les parties s’entendent à travailler à la mise sur pied de produits et services susceptibles d’améliorer l’intégration des appareils sans pilote des deux pays. L’entente de partenariat sera concentrée sur certains éléments stratégiques, notamment le référencement de fournisseurs de services, les vols d’essais, l’établissement de procédures et politiques, en plus d’un support conjoint pour la formation.

Selon le directeur général du Centre d’excellence sur les drones, Monsieur Marc Moffatt : «Le CED est très heureux du partenariat conclu avec le Centre d’excellence Lone Star et le Service d’ingénierie en agriculture & mécanique de l’Université du Texas. Cette alliance constitue une alliance stratégique, dont toute l’industrie des drones civils et commerciaux pourra bénéficier. Nous partagerons entre autres les développements de l’industrie canadienne et américaine, notamment en ce qui a trait aux vols de drones hors de portée visuelle. Celui-ci ajoute : «Le gouvernement du Québec a récemment reconnu l’importance de développer un écosystème dédié à l’industrie du drone civil où le CED aura un rôle de leader important à jouer. Le partenariat d’aujourd’hui contribuera certainement à cette initiative d’écosystème québécois, sur lequel pourront s’inspirer nos partenaires», a-t-il conclu.

Le directeur exécutif du Centre d’excellence et d’innovation sur les drones Lone Star, Monsieur Jerry H. Hendrix, commente pour sa part : «Nous sommes très fiers de prendre part à cette opportunité incroyable de travailler avec le Centre d’excellence sur les drones du Québec et nos amis du TEEX. Ce partenariat démontre bien le désir de l’industrie du drone de s’unir pour faire avancer ce secteur. Les recherches, les essais et l’intégration commune des appareils sans pilote dans l’espace aérien civil canadien et aux États-Unis s’avéreront d’une grande utilité pour Transports Canada, la FAA et nos partenaires mondiaux. En termes d’opérations telles que la détection et l’évitement et les vols de drone hors de portée visuelle, ce partenariat permettra d’autant plus de travailler sur des meilleures solutions de commercialisation. Mentionnons aussi qu’en fournissant des solutions en formation, en tests, en recherche, en références et en opérations d’appareils sans pilote, nos partenaires du monde entier reconnaîtront la valeur du partenariat. En d’autres mots, cette entente de collaboration représente une structure à laquelle nos partenaires des quatre coins du monde pourront se greffer», a-t-il précisé.

«Je suis emballé par ce partenariat qui uni le CED, le Centre d’excellence et d’innovation sur les drones Lone Star et le service d’ingénierie en agriculture & mécanique de l’Université du Texas», de dire le président du TEEX, Monsieur Gary Sera. «TEEX compte tirer parti de nos 50 ans d’expérience en formation pour améliorer l’aspect formation relié à l’intégration des appareils sans pilote dans l’espace aérien des États-Unis et du Canada».

Le protocole d’entente résulte de plusieurs discussions et consultations entretenues entre les 3 parties depuis 2016. Le protocole prévoit notamment des rencontres de structure trimestrielles qui porteront sur le développement de projets et l’identification des fonds nécessaires.

À propos du Centre d’excellence sur les drones (CED)

Le Centre d’excellence sur les drones est un organisme sans but lucratif dont la mission est de développer un centre international d’expertises, de services et d’innovation en conception, applications et opérations de drones. Depuis sa création en 2011, le CED a participé à de nombreuses rencontres de l’industrie pour soutenir le développement de la réglementation des drones au Canada, et a été reconnu par Transports Canada comme le site d’essais pour la province de Québec. Le Centre travaille aussi en étroite collaboration avec ses partenaires, dont le Ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation (MÉSI) du Québec, afin de développer des collaborations fructueuses avec des partenaires internationaux.

À propos du Centre d’excellence et d’innovation sur les drones Lone Star

Le Centre d’excellence et d’innovation sur les drones Lone Star, fondé en 2013 par le département d’agriculture & mécanique de l’Université du Texas, a été créé en réponse à l’initiative de la Federal Aviation Administration (FAA) d’intégrer les drones dans l’espace aérien américain. Le Centre d’excellence est composé d’une équipe de chercheurs fortement impliqués, d’entrepreneurs et de professionnels de l’industrie de l’aviation. L’organisme a notamment mené les efforts pour que le Texas soit reconnu comme l’un des six (6) sites d’essais d’appareils sans pilote de la FAA, efforts qui se sont avérés fructueux. Le site d’essais inclus dorénavant différents niveaux de tests, et couvre plus de 68 000 pieds carré d’espace aérien, allant du Golfe du Mexique jusqu’à la région de Big Bend au Texas.

À propos du Service d’ingénierie en agriculture & mécanique de l’Université du Texas

Le Service d’ingénierie en agriculture & mécanique de l’Université du Texas (TEEX) se spécialise entre en formation de main d’œuvre, en assistance technique, en essais de produits et en développement économique. En 2016, TEEX a servi plus de 168 000 personnes en provenance des États-Unis et de 82 autres pays à travers le monde. TEEX fait une différence en fournissant de la formation, en développant des solutions pratiques et en sauvant des vies.

 

On the picture: Mr. Daniel Dignard, Director, Quebec Trade Office in Houston; Mr. Gary Sera, CEO, Texas A&M Engineering Extension Service (TEEX); Mr. Marc Moffatt, Director General, UAS Centre of Excellence (UAS CE); Mr. Jerry H. Hendrix, Executive Director, Lone Star UAS Center of Excellence & Innovation (LSUASC); Mr. Pierre Marcoux, Trade Attache, Quebec Trade Office in Houston; Mr. Steve Williams, Director of Operations & Strategic Development, Texas A&M Engineering Extension Service (TEEX); Mr. Joe Henry, Director Outreach & Commercialization, Lone Star UAS Center of Excellence & Innovation (LSUASC); Mr. Luis Ciruentes, vice-president, Texas A&M Engineering Extension Service (TEEX)

– 30 –

 

Centre d’excellence sur les drones (CED)

Marc Moffatt, Directeur général (Français et anglais)

1 418.487.3583

marc.moffatt@ville.alma.qc.ca

cedalma.com

 

Centre d’excellence et d’innovation sur les drones Lone Star

Joe Henry, Directeur recherche & commercialisation (Anglais)

+1 512-962-9711

joe.henry@tamucc.edu

http://lsuasc.tamucc.edu/

 

Service d’ingénierie agriculture & mécanique de l’Université du Texas

Steve Williams, Directeur des opérations & développement stratégique (Anglais)

Steve.Williams@teex.tamu.edu

www.teex.org/nuascp

Sur le même sujet

  • Création d’un Consortium international de sites d'essais aéronautiques

    5 mars 2014

    Création d’un Consortium international de sites d'essais aéronautiques

    Alma, Québec, Canada, le 27 Février, 2014 - Les représentants du Centre d’Essais et de Services sur les Systèmes Autonomes (CESA) (Bordeaux, France), l'Université de l’État d'Oklahoma – University Multispectral Laboratories (Oklahoma, États-Unis), le Centre aéronautique national (Pays de Galles, Royaume-Uni) et le Centre d’excellence sur les drones (Québec, Canada) sont fiers d'annoncer la création d'un consortium international de sites de tests aéronautiques. Première organisation internationale de ce type, le consortium soutiendra l'industrie en permettant le développement, les essais et la certification finale de systèmes aériens sans pilote (UAS) / systèmes d’aéronefs pilotés à distance (RPAS) pour permettre leur utilisation dans l'espace aérien non restreint. Cet objectif sera atteint par le partage d'information sur la sécurité opérationnelle, sur les règlements de vol et, lorsque autorisé, sur des expériences opérationnelles réelles. Le consortium encouragera également l'industrie à démontrer et prouver les capacités des sous-systèmes qui permettront l’établissement des normes internationales nécessaires pour la construction des futurs UAS/RPAS. Il travaillera en collaboration avec les organismes de réglementation respectifs à élaborer, en toute sécurité, les capacités des UAS/RAPS tout en poursuivant l’actuel processus visant à assurer la confiance envers ces systèmes. Les centres de tests vont soutenir et guider l'industrie dans le développement, l'exploitation et la certification des UAS / RPAS établis par leurs organismes de réglementation respectifs. Les centres vont ainsi accompagner et canaliser l'innovation du secteur privé tout en coordonnant avec les entités gouvernementales. Le partage de l’information sur les règles, les règlements et les résultats des tests entre les sites d'essais vont par conséquent minimiser l'approche cloisonnée qui pourraient autrement empêcher les opérations transfrontalières des systèmes pilotés à distance.Les centres de test permettront de continuer à combler l'écart entre la mise en place de la réglementation et les opérations réelles. Selon le Dr Stephen McKeever, Secrétaire de la Science et de la Technologie de l'État de l'Oklahoma et membre du conseil d'administration du consortium, l'ensemble du secteur de l'aviation sera influencé par ce dernier: «Nous avons reconnu les différences entre les pays en matière de réglementation concernant les systèmes aériens sans pilote; ce consortium va travailler à harmoniser et normaliser la réglementation, ce qui bénéficiera à l'industrie mondiale.» Le directeur général du Centre aéronautique national du Royaume-Uni et membre du conseil d'administration du consortium, M. Ray Mann, partage ce point de vue et stipule que: «Le Consortium s'est engagé à jouer un rôle proactif et à apporter un soutien réel aux entités gouvernementales dans l’avancement de la réglementation des aéronefs sans pilote et, finalement, leur pleine intégration.» L’accord de consortium a été annoncé plus tôt aujourd'hui dans le cadre de l'inauguration des nouvelles installations du Centre d'excellence sur les drones à Alma, Québec, Canada. Celle-ci fait suite aux différents protocoles d’entente et mémorandums conclus entre les différents centres au cours des deux (2) dernières années. Il est prévu que d'autres centres rejoignent le consortium international au cours de la prochaine année. L'accord de consortium a été annoncé en présence de nombreux dignitaires et partenaires, notamment : L’honorable Denis LEBEL, député de Roberval - Lac-Saint-Jean, ministre de l’Infrastructure, des Collectivités et des Affaires intergouvernementales du Canada et ministre de l’Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec Monsieur Alexandre CLOUTIER, député de Lac-Saint-Jean, ministre délégué aux Affaires intergouvernementales canadiennes, à la Francophonie canadienne et à la Gouvernance souverainiste et ministre responsable de la région du Nord-du-Québec Consul général des États-Unis (Montréal), Mr. Andrew C. Parker Consul général adjoint de France (Québec), Mr. Sébastien Girard   À propos du Centre d’excellence sur les drones (CED) Le Centre d’excellence sur les drones est un organisme à but non lucratif dont la mission consiste à développer un centre international d’expertises, de services et d’innovation en conception, applications et exploitation de drones. Le CED est composé de 16 membres actifs et dispose d’un important réseau de partenaires internationaux. À propos de l'Université de l’État d'Oklahoma – University Multispectral Laboratories (OSUUML) L’OSU-UML est une société sans but lucratif gérée par un partenariat public-privé, propriété de l’état et gérée par les Laboratoires de recherche des Nations Cherokee, en partenariat exclusif avec l'Université de l’état de l’Oklahoma et l'État de l'Oklahoma. UML fournit un laboratoire pour la recherche, le développement, les tests, l'évaluation et la formation (RDT & E) et des installations pour soutenir les activités de C5ISR, de cyber, de systèmes sans pilote, sur l'énergie et sur les missions connexes et cela, en correspondant à toutes les exigences des lois fédérales, d'État, locales et commerciales. À propos du Centre d’Essais et de Services sur les Systèmes Autonomes (CESA) Le Centre d’Essais et de Services sur les Systèmes Autonomes, la première zone d’essais de drones civils français, est le résultat d’une collaboration entre le Conseil Régional d’Aquitaine, l’État, la Direction Générale de la l’Aviation Civile (DGAC) et le Ministère de la Défense. Piloté et exploité par la technopole Bordeaux Technowest, le CESA permettra prochainement de certifier et de qualifier des systèmes autonomes de moins de 150 kg À propos du Centre aéronautique national (NAC) Le Centre aéronautique national est un lieu unique au Royaume-Uni qui permet le développement, les tests et la démonstration de systèmes et de technologies associées à l'industrie aéronautique. Sa caractéristique clé est qu’il est le premier lieu dans le monde à bénéficier d’un espace aérien restreint conçu spécifiquement pour l'exploitation des systèmes sans pilote militaires et civils. Ceci est renforcé par les installations et organismes établis au Centre, qui supportent ensemble l'environnement de travail le plus spécialisé du secteur.   – 30 –   Pour plus d’informations: CED, Québec, Canada: M. Marc Moffatt , +1 (418) 487-3583, marc.moffatt@ville.alma.qc.ca OSU-UML, Oklahoma, U.S.: Mr. Paul Gaasbeck, +1 (580) 492 5835, pgaasbeck@okstate-uml.org CESA, Bordeaux, France: Mme Gosia Petaux, +33 6 16 57 27 94, m.petaux@technowest.com NAC, Wales, U.K.: Mr. Ray Mann, +44 (0)1989 564880, raymann@mann-org.com

  • Le Centre d'excellence sur les drones accueille l'entreprise française R&Drone comme nouveau membre !

    6 novembre 2014

    Le Centre d'excellence sur les drones accueille l'entreprise française R&Drone comme nouveau membre !

    Montréal, le 5 novembre 2014 – Les dirigeants du Centre d’excellence sur les drones (CED) (Québec, Canada) et les représentants de R&Drone (Bordeaux, France) sont très fiers d’annoncer l’adhésion de l’entreprise française au sein du CED, apportant deux (2) nouveaux créneaux au CED : Le drone terrestre et la formation d’opérateurs de systèmes embarqués.   Le président du Centre d’excellence sur les drones, Monsieur Pascal Pilote, se réjouit de cette nouvelle adhésion, qui vient bonifier l’expertise du Centre : «Le développement du drone terrestre a toujours fait partie des objectifs du CED, d’autant plus que cette part du marché est très peu développée au Québec et au Canada. En accueillant R&Drone parmi nos membres, cet objectif devient réalisation, et s’inscrit dans notre mission de développer un centre international d’expertises, de services et d’innovation en conception, exploitation et applications de drones», a-t-il commenté.   Abondant dans le même sens, le directeur de R&Drone, Monsieur Marco Calcamuggi, se dit très heureux de ce partenariat, qui selon lui ouvre les portes sur un marché nouveau très prometteur : «L’industrie des drones au Canada est très développée, mais très peu au niveau du drone terrestre. En s’associant avec le Centre d’excellence sur les drones, nous sommes convaincus que nous saurons conquérir ce nouveau marché, tout en apportant une expertise nouvelle. Nous travaillerons aussi à créer une filiale au Québec, ce qui facilitera les démarches», a-t-il mentionné.   Annoncée à l’occasion de la Conférence annuelle de Systèmes Télécommandés Canada qui se déroule présentement à Montréal, cette adhésion fait suite aux discussions déjà entamées entre les deux parties lors du Salon International de l’Aéronautique et de l’Espace Paris Le Bourget plus tôt en 2013, et à la signature d’une lettre d’intention entre les deux (2) parties signée en septembre dernier à l’occasion du UAV Show – Systèmes de drones, à Bordeaux. Le drone terrestre de R&Drone : Le Serval Le serval est un robot terrestre conçu pour des missions de surveillance, de reconnaissance et d'inspection. Il est ultra mobile, léger et équipé de trois caméras grand angle qui offrent une vision de jour et de nuit. Le retour vidéo est accessible en temps réel sur une interface homme machine robuste et simple d'utilisation. Ce système comprend le robot, l'interface homme-machine et son système de recharge. La formation d’opérateurs de systèmes embarqués La formation d’opérateurs de systèmes embarqués permet aux opérateurs de calibrer et opérer les capteurs utilisés avec les différents systèmes de drones (caméras multi spectral, thermiques et infrarouge), en plus de pouvoir effectuer un premier traitement des données qui pourront être fournies aux clients et aux utilisateurs. À propos de R&Drone  R&Drone est une jeune entreprise française qui intègre les métiers du logiciel, de l'électronique et de la mécanique pour concevoir, développer et commercialiser des produits robotiques. R&Drone conçoit des solutions exploitant les technologies innovantes dans les secteurs aériens, maritimes et terrestres, notamment pour des missions de cartographie des reliefs sous-marins et mesures de la qualité de l'eau. Les marchés visés sont l’agriculture, l’inspection, la surveillance, l’assistance, le relais de communication, la prise de mesure, et bien d’autres.

  • Le consortium international de sites de tests aéronautiques signe un protocole d'entente à AUVSI

    14 mai 2014

    Le consortium international de sites de tests aéronautiques signe un protocole d'entente à AUVSI

    Orlando, Floride, 14 mai 2014 – Le Consortium international de centres de tests aéronautiques (ICATS) se développe rapidement. Faisant suite à l’annonce officielle de sa création au Centre d’excellence sur les drones d’Alma (Québec, Canada) en février dernier, les quatre pays fondateurs, soit le Canada, les États-Unis, la France et le Royaume-Uni, ont procédé aujourd’hui à la signature d’un protocole d’entente lors du rassemblement annuel de l’Association Internationale des Systèmes d’Aéronefs Télépilotés (AUVSI), sous la tutelle d’UBIFRANCE, agence française travaillant au développement des affaires internationales.   Les représentants du Centre d’Essais et de Services sur les Systèmes Autonomes (CESA) (Bordeaux, France), les représentants de l’Université des Laboratoires Multispectraux de l’État de l’Oklahoma (OSU-UML) (Oklahoma, États-Unis), les représentants du Centre Aéronautique National (NAC) (Pays de Galles, Royaume-Uni) et les représentants du Centre d’excellence sur les drones (CED) (Québec, Canada) ont procédé à la signature officielle du protocole d’entente, qui s’est suivie d’une célébration. Cet accord vient consolider les différents protocoles d’entente signés entre les centres depuis les deux (2) dernières années.   La mission individuelle des centres de tests aéronautiques est de développer un centre international d’expertises axé sur le développement, les applications et les opérations de drones/systèmes d’aéronefs télépilotés (UAS/RPAS). En unissant les forces des différents centres, le Consortium vise à soutenir et orienter l’industrie dans le développement, les opérations et la certification des UAS/RPAS, tels qu’établis par les organismes de réglementation respectifs. ICATS mettra également le focus sur la normalisation de la formation et l’émission des licences, ainsi que sur les règlements et la gestion de l'espace aérien. Les sites de tests aéronautiques visent à s'engager avec des partenaires du secteur privé, universitaire et public, ainsi qu’avec des experts de partout dans le monde afin de développer de nouvelles opportunités commerciales dans le domaine des opérations des UAS/RPAS. Ils supportent aussi les activités de recherche et de développement, créent des emplois, favorisent l'investissement, développent et commercialisent des technologies de pointe et les services existants et ce, tant dans leur propre pays qu’à l’étranger. Le consortium soutiendra l'industrie en permettant le développement, les essais et ultimement la certification des UAS/RPAS pour permettre leur utilisation dans l'espace aérien non contrôlé. Ce soutien sera apporté par le partage d'information sur la sécurité opérationnelle, la réglementation aérienne et, lorsqu’il sera permis, par de réelles expériences opérationnelles. Les centres de tests aéronautiques vont contribuer à combler l’écart entre l'établissement d’une réglementation et le déroulement des opérations. Depuis l’annonce officielle de sa création, ICATS a reçu des manifestations d’intérêt de plusieurs centres de tests de UAS/RPAS de différents pays. Le consortium accueille positivement tout intérêt provenant des centres de tests aéronautiques, et les encourage à prendre contact avec le Directeur des relations internationales d’ICATS, Dr. Stephen McKeever, Secrétaire Science et Technologie de l’État de l’Oklahoma. À propos.... Centre d’excellence sur les drones Le Centre d’excellence sur les drones est un organisme à but non lucratif dont la mission consiste à développer un centre international d’expertises, de services et d’innovation en conception, applications et exploitation de drones. Le CED est composé de 16 membres actifs et dispose d’un important réseau de partenaires internationaux. Oklahoma State University - University Multispectral Laboratories L’OSU-UML est une société sans but lucratif gérée par un partenariat public-privé, propriété de l’état et gérée par les Laboratoires de recherche des Nations Cherokee, en partenariat exclusif avec l'Université de l’état de l’Oklahoma et l'État de l'Oklahoma. UML fournit un laboratoire pour la recherche, le développement, les tests, l'évaluation et la formation (RDT & E) et des installations pour soutenir les activités de C5ISR, de cyber, de systèmes sans pilote, sur l'énergie et sur les missions connexes et cela, en correspondant à toutes les exigences des lois fédérales, d'État, locales et commerciales. Centre d’Essais et de Services sur les Systèmes Autonomes (CESA) Le Centre d’Essais et de Services sur les Systèmes Autonomes, la première zone d’essais de drones civils français, est le résultat d’une collaboration entre le Conseil Régional d’Aquitaine, l’État, la Direction Générale de la l’Aviation Civile (DGAC) et le Ministère de la Défense. Piloté et exploité par la technopole Bordeaux Technowest, le CESA permettra prochainement de certifier et de qualifier des systèmes autonomes de moins de 150 kg. Centre aéronautique national (NAC) Le Centre aéronautique national est un lieu unique au Royaume-Uni qui permet le développement, les tests et la démonstration de systèmes et de technologies associées à l'industrie aéronautique. Sa caractéristique clé est qu’il est le premier lieu dans le monde à bénéficier d’un espace aérien restreint conçu spécifiquement pour l'exploitation des systèmes sans pilote militaires et civils. Ceci est renforcé par les installations et organismes établis au Centre, qui supportent ensemble l'environnement de travail le plus spécialisé du secteur. Pour plus d’informations: CED, Québec, Canada: M. Marc Moffatt , +1 (418) 487-3583, marc.moffatt@ville.alma.qc.ca OSU-UML, Oklahoma, U.S.: M. Robert Scott, +1 (580) 767 8865, bscott@okstate-uml.org, M. Jon Dollan, +1 (580) 767 8865, jdollan@okstate-uml.org CESA, Bordeaux, France: Mme Gosia Petaux, +33 6 16 57 27 94, m.petaux@technowest.com NAC, Wales, U.K.: M. Ray Mann, +44 (0)1989 564880, raymann@mann-org.com ‍

Toutes les nouvelles