9 janvier 2019 | Local, Sûreté, Sécurité, Secteur Urbain, Secteur Industriel, Secteur Agricole, Cinéma Marketing

Le CED salue la mise en œuvre de la nouvelle règlementation entourant les drones instaurée par Transports Canada

Alma (Québec), le 9 janvier 2019 – Le Centre d’excellence sur les drones (CED) salue la mise en œuvre de la nouvelle règlementation entourant les drones annoncée plus tôt aujourd’hui par le ministre des Transports du Canada, l’honorable Marc Garneau.

«Cette nouvelle règlementation permettra de mieux encadrer l’utilisation des drones de moins de 25 kilos, ce qui regroupe un grand bassin d’opérateurs. Celle-ci renforcira nos démarches de sensibilisation sur les bonnes pratiques du drone auprès des utilisateurs notamment récréatifs, afin d’assurer une intégration sécuritaire de cette technologie au sein de l’espace aérien civil», explique le directeur général du CED, Monsieur Marc Moffatt.

Celui-ci mentionne que l’écriture de la règlementation en est toutefois encore qu’à ses tout débuts, et que beaucoup reste à faire : «En plus de dicter des règles à suivre, il faut s’assurer que les opérateurs commerciaux détiennent les compétences requises. Le Centre d’excellence sur les drones travaille notamment à l’implantation d’un programme de qualification des systèmes afin de valider leur conformité et les compétences des utilisateurs à effectuer les opérations requises dans le cadre de leur travail», précise-t-il.

Le président du Centre d’excellence sur les drones, Monsieur Alain Fortin, poursuit: «Le CED se réjouit de cette avancée au niveau de la règlementation, et continuera à travailler en étroite collaboration avec Transports Canada pour le développement des procédures notamment reliées aux opérations de drone de plus de 25 kilos hors de portée visuelle. Le CED constitue l’un des deux seuls sites dédiés à ce genre d’activités au Canada et, par les opportunités qui y sont offertes telles que les zones de vols dédiées aux opérations de drons, celui-ci s’avérera un outil indispensable pour les prochaines étapes». Monsieur Fortin mentionne finalement que la création du créneau d’excellence sur les drones civils et commerciaux, annoncé plus tôt en 2018 par le gouvernement du Québec et géré par le CED, s’avérera également un levier important pour le développement de ce secteur important.

Rappelons que le nouveau règlement, qui entrera en vigueur le 1er juin 2019, s’applique à tous les pilotes de drone faisant voler des appareils pesant entre 250 grammes et 25 kilogrammes dans leur champ de vision direct et ce, que ce soit pour le plaisir, le travail ou la recherche. Le règlement instaure deux principales catégories d’opérations de drones : les opérations de base et les opérations avancées. Chacune des catégories comprend un ensemble de règles, qui obligent le pilote de drone à :

Immatriculer son drone et y marquer son numéro d’immatriculation;

  • Passer un examen en ligne et obtenir un certificat de pilote pour les opérations de base ou les opérations avancées;
  • Être âgé d’au moins 14 ans pour les opérations de base et 16 ans pour les opérations avancées, à moins d’être supervisé par une personne titulaire des certificats appropriés;
  • Se tenir à une altitude inférieure à 122 m (400 pieds) au-dessus du sol;
  • Demeurer loin du trafic aérien.

Les pilotes de drones effectuant des opérations ne cadrant pas dans les règles d’opérations de base ou avancées devront demander un certificat d’opérations aériennes spécialisées (COAS) au préalable.

Nouvelles règles visant les drones au Canada

À propos du Centre d’excellence sur les drones

Le Centre d’excellence sur les drones (CED) est un organisme à but non lucratif dont la mission consiste à développer un centre international d’expertises, de services et d’innovation en conception, application et exploitation de drones. Le CED compte plusieurs membres actifs et dispose d’un important réseau de partenaires. Celui-ci fait aussi partie du Consortium international de sites de tests aéronautiques, ICATS, dont il est cofondateur (www.icatestsites.org). Pour obtenir de plus amples informations sur le CED ou pour connaître les derniers développements, consultez le www.cedalma.com.

Sur le même sujet

  • Compétition étudiante canadienne de drones 2015

    3 février 2015

    Compétition étudiante canadienne de drones 2015

    Alma, le 13 avril 2015 - Du 1 au 3 mai 2015, le Centre d’excellence sur les drones et Ville d’Alma seront hôtes de la 7e édition de la compétition étudiante canadienne de drones. Cette compétition d’envergure nationale met au défi des étudiants de niveaux collégial et universitaire. Les équipes participantes devront dessiner les plans, construire et faire voler leur propre drone. Les étudiants réaliseront diverses tâches liées à une situation d’urgence courante, soit l’identification de feux de forêt. Lors de cette compétition, en tant que bénévole : vous rencontrerez des étudiants en ingénierie de partout au pays ; vous serez en contact avec le milieu aéronautique d’une manière toute spéciale ; vous pourriez avoir l’occasion de pratiquer votre anglais (il n’est toutefois pas obligatoire de parler anglais). De plus, vous bénéficierez de : repas sur chacun des quarts de bénévolat ; café et grignotines Nos besoins en bénévoles sont du 1 au 3 mai dans les secteurs d’activité suivants : Sécurité Stationnement Logistique Conducteur Services (repas - propreté) Contactez-nous au 418-669-5104 pour vous inscrire! Ou au info@cedalma.com   16 équipes sont présentement inscrites à cette compétition étudiante canadienne de drones: MUN Robotics -Memorial University of Newfoundland Waterloo Aerial Robotics Group (WARG) : University of Waterloo Team GUARDIAN - Simon Fraser University Blackbird UAV - Carleton University Dronolab - École de technologies supérieures UVic Aero - University of Victoria (Vidéo) University of Toronto Aeronautics Team (UTAT) UBC, AERO Design VAMUdeS, Université de Sherbrooke UAVBee Concordia, Université de Concordia Team Smart Bird, Polytechnique de Montréal Team CCAT, College de Toronto Ryerson University KISS-US / Projet Simplicité, Université de Sherbrooke UAV UQAC, University du Québec À Chicoutimi (UQAC) Aerial Robotics Group, University of Alberta     La 7e compétition canadienne étudiante de drones 2014-2015 Le format de compétition est conçu pour être un défi égal pour les aéronefs à voilure fixe ou voilure tournante. Scénario: Le scénario de cette compétition englobe tous les problèmes réels rencontrés en agriculture, dans l’industrie pétrolière et l’industrie minière. Vous avez été contacté par les autorités d’un village éloigné parce qu’il ya eu une fuite importante de produits pétroliers suite à un déraillement ferroviaire. Certain conteneurs ont explosés faisant tomber quelques bâtiments. Les autorités ont besoin de votre aide afin d’évaluer l’ampleur les dommages causés aux champs agricoles et les infrastructures à proximité, ainsi que les efforts de nettoyage nécessaire et d’enregistrer des éléments de preuve pour les assurances. Votre mission consiste d’utiliser votre drone pour étudier le secteur de l’accident et les champs environnants. Vous devrez évaluer la proportion du champ qui a été contaminé et le cartographier. Vous devrez dresser un inventaire de toutes les structures qui sont situés dans la zone sinistrée et déterminer si elles ont été endommagées ou non. Pour les structures qui sont endommagées, vous êtes tenu d'estimer les volumes de débris, de sorte que les machines appropriées peuvent les éliminées. Vous êtes priés de prendre en photo les conteneurs restants et tenter d'identifier leurs types en lisant les codes inscrits. Vous êtes tenu de déclarer les gens trouvés dans la zone et de fournir une image en gros plan de sorte que les mesures d'urgence peuvent être lancées. Votre équipe sera récompensée selon les résultats du rapport de surveillance que vous soumettrez à chaque heure de vol. Les points seront attribués selon le Guide établi et votre rapport sera jugé selon les résultats suivants: La précision de la surface estimée des champs endommagés et de leurs géolocalisations. Aux fins du défi posé, les zones touchées seront détectables avec un appareil photo classique à la lumière du jour. L’identification exacte, la catégorisation et la géo-localisation des structures en bon état et endommagés trouvés dans la zone sinistrée. L'exactitude du volume estimé des débris de la structure. Identification correcte des types de conteneurs et de leur géo-localisation. Identification et de l'état des personnes dans la zone sinistrée. Pour un exemple dont les méthodes de photogrammétrie peuvent être utilisés pour calculer les volumes, veuillez consulter http://www.simactive.com/en/uav . La compétition se déroule en deux phases; Phase I est un rapport de conception à remettre le 11 janvier 2015 et Phase II une démonstration opérationnelle le 1er au 3 mai 2015 à Alma, Québec. Les équipes seront classées sur la qualité et l'intégralité de leur rapport sur la conception et les résultats des démonstrations - il y aura des prix distincts pour chaque phase. Pour de plus amples informations, veuillez consulter l’ébauche du concept opérationnel ci-joint. Objectif du concours L’objectif est de développer et promouvoir l’expertise et l’expérience canadienne en matière de technologie des systèmes télépilotés au niveau des universités et des collèges. Même à petite échelle, les véhicules télépilotés sont des systèmes complexes nécessitant une approche et une conception bien planifiée et exécutée. De plus, la sécurité est un facteur important dans cette compétition comme dans tout autre projet de conception de véhicule. Admissibilité Les compétiteurs doivent être inscrits à temps plein dans une université canadienne ou un collège canadien. Les équipes peuvent être organisées à l’interne à la discrétion des membres. Application et inscription Les équipes intéressées à s’inscrire doivent remplir le formulaire d’inscription en pièces jointes et le faire parvenir à competition@unmannedsystems.ca. Pour compléter l’inscription, chaque équipe est demandée de payer des frais de 200 $. Le paiement peut être effectué par chèque adressé à Unmanned Systems Canada ou par carte de crédit en contactant Robert Kendall, Directeur général de Unmanned Systems Canada au 1 613 435-0935. Une fois l’enregistrement compéter, les équipes auront accès à l'information supplémentaire au www.unmannedsystems.ca. Site web et courriel de la compétition Tous les documents de compétition et les informations pertinentes sont sur le site web de la compétition (www.unmannedsystems.ca). Veuillez consulter le site web régulièrement pour les mises à jour. Tout les questions peuvent être adressées à competition@unmannedsystems.ca Date limite d’inscription: 17october 2014 Soumission papier: 11 janvier 2015 Démonstration de vol: 1er-3 mai 2015, Alma (Québec) Charles Vidal

  • Conférence de presse sur la compétition étudiante canadienne de drones

    22 avril 2013

    Conférence de presse sur la compétition étudiante canadienne de drones

    Alma, Québec - le 22 avril 2013 – Le conseil municipal de la Ville d’Alma, les dirigeants de Systèmes Télécommandés Canada, de l’Aéroport d’Alma et du Centre d’excellence sur les drones sont heureux de vous inviter à la Compétition étudiante canadienne de drones.  Une centaine d’étudiants de partout au Canada prendront d’assaut l’aéroport du 3 au 5 mai prochains. À leur arrivée, les étudiants devront faire voler leur appareil qu’ils auront bâti de leurs propres mains à partir de systèmes de contrôle situés au sol. Ils seront mis au défi de détecter diverses cibles placées sur le site  et de décoder celles-ci. Le Colonel Paul Prévost, Commandant des 2e et 3e escadres de Bagotville, a généreusement accepté la présidence d’honneur de l’événement. La cinquième édition de la compétition étudiante sera ouverte pour la toute première fois au public. Les personnes désireuses d’en apprendre davantage sur le monde fascinant de l’aéronautique pourront se rendre sur place le samedi 4 mai et le dimanche 5 mai de 9h00-17h00. Tout au long de ces deux journées, vous pourrez syntoniser votre radio aux stations de RNC Média, Planète et RadioX, pour entendre des capsules sur la compétition. L’entrée est gratuite pour les enfants de 12 ans et moins et de 3$ pour les personnes de 12 ans et plus. Pour les visiteurs, une cantine mobile sera sur place ainsi que des jeux gonflables pour les enfants. Un moment fort des activités sera un survol de CF-18 le samedi midi. Plusieurs kiosques et de nombreux appareils statiques seront en démonstration. Divers drones pourront être observés de plus près, dont le drone MISKAM qui vole à Alma depuis plus d’un an déjà. Des entreprises viendront aussi présenter leurs services. « Nous sommes gracieusement accueillis cette année par le Centre d’excellence sur les drones et la Ville d'Alma. L'événement 2013 est en voie de devenir notre meilleure compétition à ce jour et nous nous réjouissons d'avance de la réussite de l’événement. Le succès continu de notre compétition  étudiante est le résultat direct du soutien continu de nos commanditaires et de la ville hôte » déclare M. Paul Drover, directeur exécutif d’USC. « La Ville d’Alma est fière d’accueillir la compétition étudiante de drones. Cet événement est ouvert au public pour la première fois au Canada. C’est toute la région du Saguenay-Lac-St-Jean qui en profitera » ajoute le Maire d’Alma M. Marc Asselin. « Le Centre d’excellence sur les drones continue d’évoluer et avec la tenue de la compétition, prouve son leadership  dans le développement des drones aux niveaux national et international » a pour sa part déclaré M. Pascal Pilote, président du CED. Le Centre d’excellence sur les drones a recruté près de 60 bénévoles de la région pour mener à bien la réalisation de cet événement d’envergure qui attirera des entreprises et des commanditaires nationaux. Ceux-ci, ainsi que tous les étudiants, leurs accompagnateurs et le comité organisateur seront hébergés à Alma durant leur séjour. De plus, de nombreuses entreprises locales ont généreusement accepté notre invitation à participer à l’événement en tant que commanditaire. Elles pourront profiter d’une visibilité des plus intéressantes lors de la compétition. D’importantes retombées économiques pour la ville d’Alma sont à prévoir. La Compétition canadienne de drones Unmanned Systems Canada –  Systèmes Télécommandés Canada (USC-STC) organise la compétition depuis 2007. L’objectif principal visé par les organisateurs est de promouvoir et de développer l'expertise et l'expérience canadiennes dans les technologies de systèmes sans pilote aux niveaux collégial et universitaire. Le Centre d’excellence sur les drones (CED) a pour mission de développer un centre international d’expertises et d’innovations en conception, application et exploitation de drones. La tenue de la compétition sur le site de ses installations est une occasion unique pour le CED de promouvoir ses services et son expertise et une occasion à ne pas manquer pour démystifier le domaine des drones pour les visiteurs.

  • Une compétition canadienne de véhicules automatisés sans pilote à Alma

    18 septembre 2012

    Une compétition canadienne de véhicules automatisés sans pilote à Alma

    Le Centre d'excellence sur les drones d'Alma accueillera la prochaine compétition étudiante nationale de véhicules automatisés sans pilote. L'événement, qui aura lieu du 3 au 5 mai 2013, met au défi des étudiants qui devront dessiner les plans, construire et faire voler leur propre drone. Les étudiants réaliseront diverses tâches liées à l'identification de feux de forêts. Le président de la compétition, Charles Vidal, indique que les étudiants en génie proviendront de dix à douze universités. « Les équipes étudiantes auront besoin d'aller trouver des petits points chauds, du personnel, des véhicules puis des habitations », dit-il. L'aéroport d'Alma était en compétition avec des sites au Labrador, au Manitoba et en Alberta pour cette compétition. Le gestionnaire du Centre d'excellence sur les drones, Marc Moffatt, mentionne qu'une session de vols d'essai de drones a eu lieu à Alma, il y a deux semaines. « Ils ont eu la chance de voir l'équipe soutenir les opérations de drones, explique M. Moffat. Je pense que c'est ça qui a su les convaincre de nos capacités de tenir la compétition ici, à Alma. » Marc Moffatt croit que la compétition donnera de la visibilité au centre almatois. « Ça amène environ 120 à 150 personnes, ça amène la recherche universitaire, ça amène aussi l'intérêt des compagnies dans le domaine aérospatial », souligne-t-il. Les organisateurs de la compétition devront obtenir les autorisations de Transports Canada, comme pour chaque période de tests où des drones sont mis en vol. Source: http://www.radio-canada.ca/regions/saguenay-lac/2012/09/18/007-competition-etudiante-drone_alma.shtml ‍

Toutes les nouvelles