9 mai 2019 | Local,

Le Centre d’excellence sur les drones dévoile sa nouvelle image de marque

Le Centre d’excellence sur les drones dévoile sa nouvelle image de marque

Alma, le 8 mai 2019 – Huit ans après sa création, le Centre d’excellence sur les drones (CED) se dote d’une toute nouvelle image de marque. Une évolution à point depuis l’intégration de nouvelles branches, soit le site d’essais Qualia et le créneau d’excellence sur les drones civils et commerciaux, dont les identités visuelles ont également été dessinées lors du processus.

La nouvelle identité visuelle tourne autour de l’origami: «D’une part, le CED constitue un rassemblement de membres. La juxtaposition des spécialités de chacun forme la gamme de services et d’expertises offerte. D’autre part, le Centre d’excellence façonne l’industrie du drone à la manière d’un pliage. Les plis de la nouvelle identité visuelle témoignent de toute la polyvalence du réseau, ainsi que des services offerts en soutien», explique l’agente administration et marketing au sein du CED, Michèle Pelletier. Celle-ci ajoute que tout comme le développement de l’industrie du drone, l’assemblage de chacun des plis permet la concrétisation du logo.

«Au fil des ans, le CED a développé une notoriété reconnue par l’industrie. La création du créneau d’excellence drone et du site d’essais Qualia ont constitué un moment clé pour bonifier l’identité visuelle du Centre afin que celle-ci puisse représenter davantage son identité», ajoute le directeur général du Centre d’excellence sur les drones, Marc Moffatt.

L’équipe travaille parallèlement à l’élaboration d’un tout nouveau site Internet dont la mise en ligne est prévue dans quelques mois. Le nouveau site permettra un accès à l’information simplifié, en plus de mettre en lumière les nouvelles branches du CED, soit les zones de vol dédiées aux opérations de drones (CYR), le site d’essais Qualia et le créneau d’excellence.

À propos du CED et ses nouvelles branches

Créé en 2011, le CED développe un centre international de services, d’expertises et de compétences liés au secteur des drones civils et commerciaux au niveau national et international.

Qualia

Qualia constituera un site d’essais permettant aux entreprises de tester leurs technologies dans un environnement sécuritaire et contrôlé, à l’intérieur de divers milieux recréés. Les clients seront assurés qu’une entreprise ayant obtenu le sceau QUALIA sera en mesure d’offrir les services demandés avec la qualité, la sécurité et la précision des données attendue. En situation réelle, les audits et les tests de qualification prendront la forme de scénarios opérationnels distincts qui comprendront des infrastructures spécifiques à chaque scénario afin de reproduire les environnements réels dans lesquels les audités devront œuvrer une fois sur le terrain. Qualia constituera un site permettant la recherche et le développement de l’industrie du drone, conformément au développement stratégique du CED.

Le créneau d’excellence sur les drones

Le CED est l’organisme hébergeur du créneau d’excellence sur les drones civils et commerciaux, qui regroupe l’ensemble des acteurs industriels, commerciaux, techniques, scientifiques et gouvernementaux de la région du Saguenay – Lac-Saint-Jean. Le créneau d’excellence a pour but de doter l’industrie des drones d’une structure unifiée et forte visant la mise en œuvre d’actions favorisant la mobilisation, la croissance et la compétitivité, et ce, dans le but d’assurer une filière forte qui développera le secteur de la fabrication, assurant une viabilité et une croissance à long terme du créneau.

Sur le même sujet

  • Un pacte prometteur pour l'avenir

    30 avril 2013

    Un pacte prometteur pour l'avenir

    (Alma) Le Centre d'excellence sur les drones d'Alma (CED) s'associe à Bordeaux Technowest - Aeroparc, le plus grand parc technologique français dédié à l'aéronautique. Le pacte s'est matérialisé mercredi, à Montréal, en marge de l'événement Aéromart 2013 qui regroupe les constructeurs, fournisseurs et autres équipementiers évoluant dans le monde de l'aéronautique à l'échelle internationale. Essentiellement, le protocole d'entente unissant le CED et l'Aeroparc prévoit que les deux entités coopèrent à la réalisation d'activités techniques, scientifiques, d'ingénierie, de tests et d'évaluation. Chacune conservera cependant sa souveraineté pleine et entière. Pour Alma, cette union se veut un pas de plus vers l'objectif de devenir la référence nord-américaine en matière de technologie des drones. Président du CED, le conseiller municipal Pascal Pilote souligne en ce sens que son organisation pousse présentement très fort afin de faire reconnaître les appareils sans pilote par les autorités gouvernementales canadiennes. Bordeaux Tchnowest - Aeroparc effectue des démarches similaires en France. «L'idée est de partager nos connaissances, notre expertise, pour faire avancer l'industrie. Nous voulons tous la même chose, soit que la réglementation soit adaptée en fonction des drones.» L'entente de mercredi a été scellée par les maires d'Alma et de Mérignac, Marc Asselin et Michel Ste-Marie respectivement. «Le CED continue de se positionner comme leader dans l'industrie en engageant des partenariats comme celui-ci avec des centres d'autres pays. Les retombées ne peuvent qu'être positives pour tous les acteurs impliqués», a exprimé le maire Asselin, via un communiqué. ‍

  • Spectral Aviation offre une formation de pilote de drones dans la grande région de Québec

    7 octobre 2014

    Spectral Aviation offre une formation de pilote de drones dans la grande région de Québec

    D’une durée de quarante (40) heures, cette formation théorique est répartie sur cinq (5) jours. Basée sur les critères de formation de pilotes d’appareils habités de Transports Canada, la formation permettra aux participants de maîtriser les éléments essentiels au pilotage de drones, notamment la météorologie, la théorie de vol, le Règlement de l’aviation canadien (RAC), l’instrumentation, les procédures de radiotéléphonie et les différents systèmes existants. Une fois la formation complétée, les participants seront aptes à effectuer des opérations de drones sécuritaires avec une bonne connaissance de la réglementation de Transports Canada. S’ils répondent aux exigences de la formation, les participants recevront aussi un certificat de réussite du cours, en plus d’un certificat restreint d’opérateur radio – compétence aéronautique. «La formation théorique est la base des opérations aériennes sécuritaires. En offrant cette formation aux opérateurs, nous leur enseignons tous les éléments nécessaires à une bonne prise de décision lors de l’utilisation de leur appareil dans l’espace aérien, ce qui assurera leur sécurité et celle des autres», explique le président de Spectral Aviation, Monsieur Mathieu Boulianne. En ce qui a trait à l’aspect pratique de la formation, Monsieur Boulianne ajoute : «Nous travaillons présentement à établir des ententes avec des manufacturiers pour prendre en charge le côté pratique de la formation. Nous croyons sincèrement que pour assurer une opération sécuritaire de la plate-forme utilisée par le pilote, ce côté pratique doit être enseigné par le manufacturier lui-même, ou son représentant». Étant l’une des seules entreprises au Canada à dispenser ce type de formation pour les pilotes de drones, Monsieur Boulianne indique que Spectral Aviation entend devenir le principal fournisseur de services en la matière au pays. «La demande est énorme. Nous recevons des appels provenant d’opérateurs d’une multitude de domaines différents comme l’arpentage, la cinématographie, la foresterie et la construction. Étant localisé dans la grande région de Québec, nous sommes extrêmement fiers de pouvoir dispenser notre formation de pilote de drones aux gens de chez nous», a-t-il commenté. Monsieur Boulianne ajoute que le domaine des drones commerciaux gagne à être mieux connu dans la région de Québec, et que Spectral Aviation se fait un point d’honneur d’informer les particuliers et les entreprises sur l’emploi de ces appareils sans pilote. Directeur général du Centre d’excellence sur les drones, Monsieur Marc Moffatt explique que cette nouvelle expertise du Centre via Spectral Aviation est une initiative proactive en vue de l’établissement d’une réglementation sur les opérations de petits drones au Canada, prévue d’ici quelques années: «Peu de règles régissent présentement les opérations de petits drones au Canada. D’ici à ce que la formation devienne obligatoire, il est du devoir de tous les opérateurs de s’assurer que leurs opérations sont sécuritaires, et qu’ils détiennent les connaissances nécessaires pour opérer un appareil sans pilote dans l’espace aérien canadien». Une première cohorte complète La première cohorte, qui se tiendra du 20 au 24 octobre prochains dans les bureaux du Centre d’excellence sur les drones à Alma, affiche complet. Une troisième cohorte est déjà prévue pour décembre prochain, également au Centre d’excellence sur les drones. Les personnes intéressées à suivre la formation de pilote de drones sont invitées à compléter le formulaire d’inscription disponible sur le site internet de Spectral Aviation, au http://www.spectralaviation.com/calendrier, ou communiquer directement avec l’équipe de Spectral Aviation au 581-888-9044. À propos de Spectral Aviation Située dans la grande région de Québec, Spectral Aviation est une entreprise spécialisée en formation et en service de travail aérien. La compagnie offre des services par drones adaptés à plusieurs domaines, comme la photographie aérienne, l’inspection de structures et la prise de vue aérienne. Chapeautée par une équipe qui détient une solide expérience dans le domaine de l’aviation commerciale, Spectral Aviation œuvre aussi dans la distribution et le maintien en opération d’appareils. Pour obtenir de plus amples informations sur l’offre de services de Spectral Aviation, visitez le www.spectralaviation.com

  • 1,6 M$ accordés pour l’implantation d’un centre de préqualification de systèmes de drones à Alma

    15 juillet 2019

    1,6 M$ accordés pour l’implantation d’un centre de préqualification de systèmes de drones à Alma

    Alma, le 15 juillet 2019. – Les gouvernements du Canada et du Québec attribuent des aides financières totalisant 1,6 million de dollars au Centre d’excellence sur les drones (CED) pour appuyer l’implantation du Centre de préqualification Qualia à Alma, dans la région du Saguenay–Lac?Saint?Jean. Ce projet, évalué à 2,4 millions de dollars, permettra aux entreprises du secteur des drones civils et commerciaux de valider, en situation réelle, leurs produits et services ainsi que les résultats des activités de recherche et de développement qui sont associées à la conception des systèmes de drones. L’aide financière comprend une contribution non remboursable de 800 000 $ accordé par le gouvernement du Canada en vertu du programme Croissance économique régionale par l’innovation de Développement économique Canada pour les régions du Québec (DEC). L’attribution d’une contribution financière de 800 000 $ du gouvernement du Québec, par l’entremise du Programme de soutien aux organismes de recherche et d’innovation, est également confirmée. Soulignons que l’appui du gouvernement du Québec rejoint l’objectif de la Stratégie québécoise de l’aérospatiale 2016?2026 visant à développer le secteur des drones et ses applications civiles. Le député de Lac?Saint?Jean et secrétaire parlementaire de la ministre de la Petite Entreprise et de la Promotion des exportations, M. Richard Hébert, au nom du ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique et ministre responsable de DEC, l’honorable Navdeep Bains, et le député de Lac?Saint?Jean et adjoint parlementaire du ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles, M. Éric Girard, au nom du ministre de l’Économie et de l’Innovation et ministre responsable de la région de Lanaudière, M. Pierre Fitzgibbon, en ont fait l’annonce aujourd’hui.   Citations : « Le secteur RPAS (drone) est en pleine expansion au Québec. En mettant en place un site où les entreprises du secteur RPAS pourront tester  leurs nouveaux produits de manière optimale, le CED soutient les entreprises dans leur volonté de croissance. Il répond directement à la nécessité créer des synergies entre des entreprises du secteur aérospatial afin de mettre en place des démonstrateurs opérationnels et commercialiser de nouveaux produits. L’initiative StartAéro 360°, que nous avons lancée en 2018, vise justement à encourager ces synergies.» Suzanne M. Benoît, présidente-directrice générale d’Aéro Montréal. « Je me réjouis du soutien de DEC au projet Qualia, un appui qui contribuera à la croissance de l’économie locale, régionale et nationale, et à la vitalité des collectivités. Cette aide réaffirme également le rôle que joue le gouvernement du Canada dans le développement des entreprises et organismes innovants d’ici et, par conséquent, dans la croissance de l’économie canadienne. » Richard Hébert, député de Lac-Saint-Jean et secrétaire parlementaire de la ministre de la Petite Entreprise et de la Promotion des exportations « Le projet Qualia rejoint les priorités du gouvernement du Canada puisqu’il favorise la croissance et l’évolution d’écosystèmes d’innovation régionaux inclusifs. Il permettra également de soutenir le développement d’une filière forte en favorisant la mobilisation, la croissance et la compétitivité des entreprises de l’industrie du drone. Nous faisons la promotion du développement économique à long terme, et cela bénéficie autant aux organismes et aux entreprises qu’aux communautés. » L’honorable Navdeep Bains, ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique et ministre responsable de DEC « La mise en place de ce nouveau centre revêt une importance stratégique pour la région du Saguenay–Lac?Saint?Jean, qui a développé, notamment grâce aux initiatives du CED, une expertise désormais reconnue dans le secteur des drones. Je suis d’ailleurs convaincu que ce projet permettra à notre région de s’imposer davantage sur la scène internationale et qu’il engendrera des retombées économiques considérables ici et partout ailleurs au Québec. » Éric Girard, député de Lac-Saint-Jean et adjoint parlementaire du ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles « Grâce au Centre de préqualification Qualia, le CED disposera des infrastructures et des équipements nécessaires pour permettre aux entreprises québécoises du secteur des drones civils et commerciaux de figurer parmi les leaders mondiaux. C’est donc avec enthousiasme que nous soutenons cet important projet, qui renforcera la compétitivité d’un domaine clé de l’industrie aérospatiale et dont les applications civiles sont associées à plusieurs secteurs économiques bien implantés au Québec, tels que la sécurité, l’énergie, l’agriculture et les ressources naturelles. » Pierre Fitzgibbon, ministre de l’Économie et de l’Innovation et ministre responsable de la région de Lanaudière   Fait saillant : Fondé en 2011, le CED offre des infrastructures de calibre international destinées à la conception, à l’essai, à l’application et à l’exploitation de drones civils et commerciaux. Ce centre est implanté sur le site de l’aéroport d’Alma, qui offre une piste asphaltée de 5 000 pieds, un système automatisé d’information météorologique, des systèmes de navigation et d’autres installations permettant les essais de drones. Par ailleurs, le CED a accès à l’une des seules zones au Canada où il est possible d’effectuer des vols de drones hors de portée visuelle.   Liens connexes : Pour en savoir davantage sur DEC et ses priorités, consultez le Plan ministériel 2019-2020 ou visitez le site dec-ced.gc.ca. Pour recevoir en temps réel les communiqués de presse du ministère de l’Économie et de l’Innovation, inscrivez-vous au fil RSS approprié au economie.gouv.qc.ca/rss

Toutes les nouvelles