6 juin 2019 | Secteur Industriel

Le ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles du Québec devient membre du CED

Alma, le 3 juin 2019 – L’équipe du Centre d’excellence sur les drones (CED) est fière de vous annoncer l’adhésion au CED du ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles du Québec (MERN). Cet ajout porte à 16 le nombre de partenaires impliqués dans le CED.

Le ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles est responsable de la gestion du territoire québécois et des ressources naturelles. Sa mission consiste à favoriser la mise en valeur, la conservation et la connaissance des ressources naturelles et du territoire, dans une perspective de développement durable et de gestion intégrée, au bénéfice des citoyens.

Le MERN a, via son service de la gestion des droits miniers, le mandat d’inspecter les sites de substances minérales de surface, les travaux d’exploration minière et les sites miniers du Québec. Un projet d’inspection par drone a été mis sur pied en 2017 pour suivre le développement des sites et calculer les volumes des substances minérales extraites. Le ministère a actuellement une opération de drones composée de deux appareils et deux pilotes et prévoit doubler son opération au cours de l’année 2019.

Le MERN constitue un partenaire majeur pour le CED et un lien direct avec l’industrie minière du Québec, l’un des principaux marchés visés par les opérateurs de drones de la province. Cette nouvelle adhésion représente donc un signe très positif pour le développement du CED et confirme, une fois de plus, l’intérêt du gouvernement à travailler conjointement avec le Centre.

 

Pour plus d’informations :

William De Keiser

Directeur du Créneau d’Excellence drones civils et commerciaux

418.669.5105 #5129

wdekeiser@cedalma.com

Sur le même sujet

  • Compétition étudiante canadienne de drones 2015

    3 février 2015

    Compétition étudiante canadienne de drones 2015

    Alma, le 13 avril 2015 - Du 1 au 3 mai 2015, le Centre d’excellence sur les drones et Ville d’Alma seront hôtes de la 7e édition de la compétition étudiante canadienne de drones. Cette compétition d’envergure nationale met au défi des étudiants de niveaux collégial et universitaire. Les équipes participantes devront dessiner les plans, construire et faire voler leur propre drone. Les étudiants réaliseront diverses tâches liées à une situation d’urgence courante, soit l’identification de feux de forêt. Lors de cette compétition, en tant que bénévole : vous rencontrerez des étudiants en ingénierie de partout au pays ; vous serez en contact avec le milieu aéronautique d’une manière toute spéciale ; vous pourriez avoir l’occasion de pratiquer votre anglais (il n’est toutefois pas obligatoire de parler anglais). De plus, vous bénéficierez de : repas sur chacun des quarts de bénévolat ; café et grignotines Nos besoins en bénévoles sont du 1 au 3 mai dans les secteurs d’activité suivants : Sécurité Stationnement Logistique Conducteur Services (repas - propreté) Contactez-nous au 418-669-5104 pour vous inscrire! Ou au info@cedalma.com   16 équipes sont présentement inscrites à cette compétition étudiante canadienne de drones: MUN Robotics -Memorial University of Newfoundland Waterloo Aerial Robotics Group (WARG) : University of Waterloo Team GUARDIAN - Simon Fraser University Blackbird UAV - Carleton University Dronolab - École de technologies supérieures UVic Aero - University of Victoria (Vidéo) University of Toronto Aeronautics Team (UTAT) UBC, AERO Design VAMUdeS, Université de Sherbrooke UAVBee Concordia, Université de Concordia Team Smart Bird, Polytechnique de Montréal Team CCAT, College de Toronto Ryerson University KISS-US / Projet Simplicité, Université de Sherbrooke UAV UQAC, University du Québec À Chicoutimi (UQAC) Aerial Robotics Group, University of Alberta     La 7e compétition canadienne étudiante de drones 2014-2015 Le format de compétition est conçu pour être un défi égal pour les aéronefs à voilure fixe ou voilure tournante. Scénario: Le scénario de cette compétition englobe tous les problèmes réels rencontrés en agriculture, dans l’industrie pétrolière et l’industrie minière. Vous avez été contacté par les autorités d’un village éloigné parce qu’il ya eu une fuite importante de produits pétroliers suite à un déraillement ferroviaire. Certain conteneurs ont explosés faisant tomber quelques bâtiments. Les autorités ont besoin de votre aide afin d’évaluer l’ampleur les dommages causés aux champs agricoles et les infrastructures à proximité, ainsi que les efforts de nettoyage nécessaire et d’enregistrer des éléments de preuve pour les assurances. Votre mission consiste d’utiliser votre drone pour étudier le secteur de l’accident et les champs environnants. Vous devrez évaluer la proportion du champ qui a été contaminé et le cartographier. Vous devrez dresser un inventaire de toutes les structures qui sont situés dans la zone sinistrée et déterminer si elles ont été endommagées ou non. Pour les structures qui sont endommagées, vous êtes tenu d'estimer les volumes de débris, de sorte que les machines appropriées peuvent les éliminées. Vous êtes priés de prendre en photo les conteneurs restants et tenter d'identifier leurs types en lisant les codes inscrits. Vous êtes tenu de déclarer les gens trouvés dans la zone et de fournir une image en gros plan de sorte que les mesures d'urgence peuvent être lancées. Votre équipe sera récompensée selon les résultats du rapport de surveillance que vous soumettrez à chaque heure de vol. Les points seront attribués selon le Guide établi et votre rapport sera jugé selon les résultats suivants: La précision de la surface estimée des champs endommagés et de leurs géolocalisations. Aux fins du défi posé, les zones touchées seront détectables avec un appareil photo classique à la lumière du jour. L’identification exacte, la catégorisation et la géo-localisation des structures en bon état et endommagés trouvés dans la zone sinistrée. L'exactitude du volume estimé des débris de la structure. Identification correcte des types de conteneurs et de leur géo-localisation. Identification et de l'état des personnes dans la zone sinistrée. Pour un exemple dont les méthodes de photogrammétrie peuvent être utilisés pour calculer les volumes, veuillez consulter http://www.simactive.com/en/uav . La compétition se déroule en deux phases; Phase I est un rapport de conception à remettre le 11 janvier 2015 et Phase II une démonstration opérationnelle le 1er au 3 mai 2015 à Alma, Québec. Les équipes seront classées sur la qualité et l'intégralité de leur rapport sur la conception et les résultats des démonstrations - il y aura des prix distincts pour chaque phase. Pour de plus amples informations, veuillez consulter l’ébauche du concept opérationnel ci-joint. Objectif du concours L’objectif est de développer et promouvoir l’expertise et l’expérience canadienne en matière de technologie des systèmes télépilotés au niveau des universités et des collèges. Même à petite échelle, les véhicules télépilotés sont des systèmes complexes nécessitant une approche et une conception bien planifiée et exécutée. De plus, la sécurité est un facteur important dans cette compétition comme dans tout autre projet de conception de véhicule. Admissibilité Les compétiteurs doivent être inscrits à temps plein dans une université canadienne ou un collège canadien. Les équipes peuvent être organisées à l’interne à la discrétion des membres. Application et inscription Les équipes intéressées à s’inscrire doivent remplir le formulaire d’inscription en pièces jointes et le faire parvenir à competition@unmannedsystems.ca. Pour compléter l’inscription, chaque équipe est demandée de payer des frais de 200 $. Le paiement peut être effectué par chèque adressé à Unmanned Systems Canada ou par carte de crédit en contactant Robert Kendall, Directeur général de Unmanned Systems Canada au 1 613 435-0935. Une fois l’enregistrement compéter, les équipes auront accès à l'information supplémentaire au www.unmannedsystems.ca. Site web et courriel de la compétition Tous les documents de compétition et les informations pertinentes sont sur le site web de la compétition (www.unmannedsystems.ca). Veuillez consulter le site web régulièrement pour les mises à jour. Tout les questions peuvent être adressées à competition@unmannedsystems.ca Date limite d’inscription: 17october 2014 Soumission papier: 11 janvier 2015 Démonstration de vol: 1er-3 mai 2015, Alma (Québec) Charles Vidal

  • ARA Robotique joint son expertise au Centre d'excellence sur les drones

    22 juin 2015

    ARA Robotique joint son expertise au Centre d'excellence sur les drones

    Montréal et Alma, QC, le 22 juin 2015 – C’est avec fierté que la compagnie ARA Robotique annonce son adhésion au Centre d’excellence sur les drones, un organisme à but non lucratif basé à Alma, Québec, dont la mission consiste à développer un centre international d’expertises, de services et d’innovation en conception, applications et exploitation de drones. Le CED regroupe 20 entreprises et organisations dédiées à l’avancement de cette industrie. La compagnie montréalaise ARA Robotique développe un autopilote de calibre industriel conçu pour les drones de type multirotor. Ce produit peut être installé sur tous les types de multirotors présents sur le marché et permet aux utilisateurs de contrôler leur appareil à distance. Grâce à son produit, ARA Robotique vise à surpasser les standards actuels de fiabilité des drones, augmentant ainsi grandement le niveau de sécurité des opérations et permettant aux opérateurs de se concentrer davantage sur la collecte de données. La compagnie offre également un service de solution clé en main qui consiste en l’intégration de capteurs spécialisés afin de proposer diverses fonctionnalités à ses clients et ainsi, d’adapter l’appareil à leurs besoins. Active depuis septembre 2014, ARA Robotique développe des relations d’affaires avec diverses entreprises canadiennes cherchant à intégrer les drones dans leurs activités professionnelles. La compagnie travaille notamment à concevoir un multirotor auquel est intégré son autopilote dans le but d’aider à l’inspection et à la maintenance d’infrastructures. « Depuis quelques années, plusieurs entreprises commencent à percevoir l’utilité des drones pour leur profession, que ce soit dans le secteur minier, agricole, ou cinématographique par exemple » a commenté Pascal Chiva-Bernard, président et co-fondateur de l’entreprise. « Il est vrai que les drones peuvent grandement faciliter le travail des hommes, c’est pourquoi chez ARA Robotique nous nous engageons à concevoir un autopilote fiable, sécuritaire et adapté aux besoins de nos clients, tout en respectant les normes de navigabilité établies par Transports Canada. L’affiliation au Centre d’excellence sur les drones contribue à augmenter notre capacité de test ainsi qu’étendre nos opportunités d’affaires» ajoute-t-il. Dès leur entrée à l’université, Pascal Chiva-Bernard et Charles Brunelle ont rapidement développé une passion pour les drones. Témoins des performances des appareils multirotors sur le marché, ils ont entrepris de développer de nouvelles technologies afin d’en améliorer la fiabilité et l’efficacité. Une fois bacheliers de l’École de technologie supérieure, ils ont lancé leur propre compagnie et se sont joints au Centech, incubateur d’entreprises affilié à l’ÉTS, où ils transforment présentement ARA Robotique en tant que joueur clé dans le marché local et national. M. Pascal Pilote, président du Centre d’excellence sur les drones, ajoute que « chaque nouveau membre apporte une diversification à l’expertise reliée au CED, ce qui constitue l’essence de notre mission. ARA Robotique a su démontrer leur professionnalisme et c’est avec plaisir et enthousiasme que le conseil d’administration du CED a accepté d’accueillir cette jeune entreprise prometteuse au sein de nos rangs.» ‍

  • Entraînement aux missions sur drones à Alma

    7 novembre 2012

    Entraînement aux missions sur drones à Alma

    Pour la presse spécialisée CAE lance un dispositif d’entraînement aux missions sur drones Solution ouverte de produits intégrés, conçue pour répondre aux exigences d’entraînement et de préparation aux missions dans le marché croissant des drones Ottawa (Canada), le 7 novembre 2012 – (NYSE : CAE; TSX : CAE) – Aujourd'hui, à la conférence de Systèmes télécommandés Canada, CAE a annoncé le lancement de son dispositif d’entraînement aux missions sur drones. Le dispositif d’entraînement aux missions sur drones de CAE combine une architecture ouverte à un matériel et un logiciel de simulation prêts à l’emploi (COTS) pour fournir un système d’entraînement complet non lié à une plateforme, à l'intention des pilotes de drones, des opérateurs de capteurs et des commandants de missions. Le dispositif d’entraînement aux missions sur drones de CAE est en cours d'installation au Centre d’excellence des drones à Alma (Québec), où il servira à former les pilotes et les opérateurs de capteurs des drones Miskam. CAE et Aeronautics utilisent le drone Miskam, une version canadienne du Aeronautics Dominator XP, pour démontrer comment les systèmes télécommandés peuvent servir à des applications civiles, comme l'inspection à distance des pipelines et des installations hydroélectriques, la surveillance des incendies de forêt, l'observation de ressources naturelles cruciales et une gamme d'autres applications. « Les drones changent la nature des affrontements et continueront d'apporter de nouvelles capacités aux forces de défense; à l'avenir, ils joueront un rôle dans les applications civiles », a déclaré Gene Colabatistto, président de groupe, Produits de simulation, formation et services associés – Militaire à CAE. « Afin de tirer pleinement parti des capacités des drones, il faut des pilotes et des opérateurs de capteurs bien entraînés. De plus, les drones doivent être intégrés à l'environnement plus vaste des opérations de missions en mode distribué. Notre dispositif d’entraînement aux missions sur drones a été expressément conçu comme un produit ouvert et souple pour l’entraînement individuel, en équipe ou en réseau. » Le dispositif d’entraînement aux missions sur drones de CAE n'a pas de lien avec une plateforme donnée; il peut être adapté pour simuler tout drone précis doté de tout ensemble de charge de capteur. Comme il fait appel à l'architecture ouverte de base de données commune et à une technologie en vente sur le marché, le dispositif d’entraînement aux missions sur drones de CAE n'est pas visé par des règlements ou restrictions de l'International Traffic In Arms Regulation (ITAR). L'environnement synthétique complètement immersif offre des capacités de formation ainsi que de planification et d'entraînement de missions. Le dispositif d’entraînement aux missions sur drones de CAE est offert comme un produit intégré qui comprend: un poste de contrôle au sol qui est conforme au STANAG 4586; un logiciel de simulation haute-fidélité pour les capteurs électro-optiques et à infrarouge, les radars à ouverture synthétique, etc.; des systèmes de communication simulés; un logiciel de simulation pour générer des scénarios de formation; un générateur d'images CAE MedallionMC-6000; un environnement synthétique tactique et des forces générées par ordinateur représentant des actifs maritimes, terrestres et aériens; un poste de briefing/débriefing de missions pour les instructeurs et les opérateurs; une simulation météo en corrélation. « En réglant les problèmes souvent difficiles d'intégration et en fondant notre produit sur une architecture ouverte et sur un logiciel COTS, nous avons conçu le dispositif d’entraînement aux missions sur drones peu coûteux et à faible risque, qui aidera nos clients à former et à préparer leurs équipes de missions sur drones », a affirmé M. Colabatistto. CAE fait la démonstration de son dispositif d’entraînement aux missions sur drones à la conférence de Systèmes télécommandés Canada (kiosque no 9/10); du 3 au 6 décembre 2012, CAE fera de même à la conférence Interservice/Industry Training, Simulation, and Education (I/ITSEC), kiosque no 1433, à Orlando (Floride). CAE est un chef de file mondial en modélisation, en simulation et en formation pour les secteurs de l’aviation civile et de la défense. La société compte environ 8 000 employés dans plus de 100 sites et centres de formation répartis dans quelque 30 pays. CAE fournit des services de formation civile, militaire et sur hélicoptère à plus de 45 emplacements partout dans le monde et forme environ 100 000 membres d’équipage chaque année. De plus, la CAE Oxford Aviation Academy fournit de la formation aux élèves-pilotes dans 11 écoles de pilotage exploitées par CAE. Les activités de CAE sont diversifiées, allant de la vente de produits de simulation à la prestation de services complets comme les services de formation, les services aéronautiques, les solutions intégrées pour l'entreprise, le soutien des services et la dotation en membres d’équipage. La société applique son savoir-faire en simulation et son expérience opérationnelle afin d’aider ses clients à renforcer la sécurité, à améliorer l’efficacité, à demeurer prêts pour leurs missions et à résoudre des problèmes complexes. CAE tire maintenant parti de ses capacités dans le domaine de la simulation pour les transposer dans de nouveaux marchés, comme les soins de santé et les mines.  www.cae.com - 30 -

Toutes les nouvelles