1 mai 2018 | International, Sûreté, Sécurité, Secteur Urbain, Secteur Industriel, Secteur Agricole, Cinéma Marketing

Le Centre d'excellence sur les drones chapeaute, pour une 3ème année consécutive, une importante délégation québécoise au salon du drone Xponential

Le Centre d'excellence sur les drones chapeaute, pour une 3ème année consécutive, une importante délégation québécoise au salon du drone Xponential

Pour la 3ème année consécutive, le gouvernement du Québec a choisi de positionner la province au niveau de l’industrie des drones et envoyé une délégation commerciale à Xponential, le plus grand salon sur les drones en Amérique. Le Centre d'excellence sur les drones (CED), basé à Alma, a dirigé la participation provinciale, soutenu par le gouvernement du Québec et Aéro Montréal, une organisation travaillant principalement avec le pôle aérospatial de Montréal. Le CED et ses partenaires ont réuni des entreprises pour participer au salon.

Événements sur place

Le Centre d'excellence sur les drones a organisé un déjeuner réseautage canadien, qui a eu lieu le 1er mai au centre de convention de Denver. Plus de 100 personnes provenant de 15 provinces canadiennes et états américains ont assisté à cet événement de réseautage. Ce déjeuner a donné à chaque province/état ainsi qu’à leurs compagnies l'occasion de se présenter et de rencontrer de futurs partenaires.

Le site d'essai du Québec a également soutenu les délégués commerciaux et représentants canadiens et américains dans l'organisation d'une réception canadienne regroupant des entreprises, partenaires et clients potentiels du monde entier. Le tout a également eu lieu le 1er mai. Le Consul général du Canada à Denver a participé à cet événement attendu, auquel plus de 300 invités ont pris part.

Entreprises québécoises sur place

Voici la liste des entreprises de la délégation québécoise. Vous pouvez cliquer sur leur nom pour visiter leur site web.

NGC Aerospace

PME canadienne de haute technologie reconnue pour la conception et le déploiement de systèmes de vision artificielle, guidage, navigation et contrôle pour l'exploitation autonome de véhicules spatiaux, aéronautiques et terrestres, NGC vise à rendre les véhicules mobiles intelligents en augmentant leur autonomie, performance, fiabilité et sécurité, tout en réduisant leurs coûts opérationnels. Les projets de NGXC Aerospace incluent des systèmes de guidage et contrôle ainsi que des technologies de détection et évitement.

CFR-Innovations

Professionnels impliqués dans le contrôle aérien des moustiques par drones, l'équipe de CFR-Innovations a développé un épandeur de granulés optimisé pour drones légers. Son poids, capacité, taux d'épandage et portée permettent plus que jamais d’épandre plus rapidement, plus uniformément et à moindre coût. Les champs d'application de leur appareil sont variés, allant du contrôle des moustiques à l'ensemencement, de la fertilisation au contrôle de la végétation.

Laflamme

Laflamme commercialise le LX300™, un nouveau véhicule aérien téléguidé multitâche à décollages et atterrissages verticaux (UAV-VTOL). Entièrement personnalisable, ce nouveau drone peut embarquer jusqu'à 90 kg de charge utile. Avec sa configuration de rotor en tandem, sa technologie M-BARK™ et ses capacités uniques, le LX300™ est parfaitement adapté aux applications militaires et commerciales.

ARA Robotics

ARA Robotics est une entreprise canadienne proposant des technologies adaptées aux drones à l'industrie. Leur mission est de positionner leurs clients en tant que leaders dans leur secteur en leur offrant des solutions fiables et personnalisables qui contribueront à augmenter leur productivité et efficacité et amélioreront la qualité de leur travail et de leurs livrables. Nous croyons que l’industrie des drones se révèle être une technologie plus abordable, robuste et facile à contrôler et qu’elle peut offrir des performances et une uniformité inégalées dans chaque mission.

DroneXperts

DroneXperts conçoit, fabrique et exploite des drones pour collecter des données spécifiques. Cette compagnie est le plus grand distributeur, revendeur et centre de réparation pour les produits DJI dans toute la province de Québec. DroneXperts offre de nombreux services aux entreprises œuvrant dans différents secteurs d'activité, tels que le génie civil, arpentage, inspection, audiovisuel, environnement, agriculture, etc. L’entreprise fournit les connaissances et l'expertise pour concevoir et construire des prototypes spécifiquement conçus pour répondre aux besoins de l’industrie.

Presagis

Avec l'explosion du marché des systèmes autopilotés, Presagis innove avec de nouveaux produits pour répondre aux besoins des organisations de défense et de sécurité, des fabricants de drones et de capteurs, des intégrateurs de systèmes et des entreprises gérant un afflux massif de données SIG. De l'évaluation des exigences de conception et d'acquisition au développement de logiciels personnalisés ou de hardware-in-the-loop jusqu'au développement de plates-formes end-to-end, leur solution UAV CRAFT propose une empreinte réduite et définie et est hautement adaptable à votre projet.

Centre d’excellence sur les drones (CED)

Le CED est un établissement exceptionnel offrant des services complets aux entreprises internationales et aux organisations travaillant à tous les niveaux du développement et de l'exploitation des drones. Reconnu comme le site d'essai par excellence au Québec par Transports Canada, le Centre a travaillé en étroite collaboration avec Transports Canada pour établir un espace aérien dédié aux vols de drones et permettant des vols BVLOS dans ses 120 000 km2 de zones dédiées. Le CED est impliqué dans la fabrication, la R&D, les essais au sol et en vol, la formation et la maintenance des drones.

Aéro Montréal

Aéro Montréal mobilise l'industrie aérospatiale québécoise pour soutenir sa croissance et son rayonnement sur la scène mondiale. Au fil des ans, Aéro Montréal a adopté un plan d'action stratégique incluant la création de groupes de travail. Ces groupes se concentrent sur six domaines d'intervention; à savoir le développement de la chaîne d'approvisionnement, l'image de marque et la promotion, l'innovation, les ressources humaines, la défense et la sécurité nationale ainsi que la commercialisation et le développement des marchés.

Québec: le choix n° 1 pour vos besoins liés aux drones

Tout au long du salon Xponential, le Centre d'excellence sur les drones fera la promotion de la localisation particulière et des services du site d'essai du Québec, y compris ses 120 000 km2 de zones dédiées aux vols de drones, des caractéristiques uniques au niveau international!

Salons Xponential

Les éditions annuelles Xponential sont les salons professionnels les plus importants et les plus complets concernant les systèmes télépilotés et la robotique. C'est l'endroit idéal pour trouver des idées visionnaires, établir de nouveaux contacts et découvrir l'ingéniosité de la prochaine génération. Quelque 8 500 leaders d'opinion, dont 650 exposants, et provenant de l'ensemble de l’industrie des drones et de la robotique, y participent chaque année pour partager leurs idées et assister à des innovations révolutionnaires. Cette industrie, évaluée à un milliard de dollars, englobe les secteurs de la défense et du commerce et réunit des gens du monde entier dans le cadre de ce salon de trois jours permettant de se familiariser avec les plus récentes politiques, utilisations et applications technologiques.

Sur le même sujet

  • Alma: le Centre d'excellence sur les drones ouvre ses portes

    4 mai 2012

    Alma: le Centre d'excellence sur les drones ouvre ses portes

    Depuis mars, le Centre d'excellence des drones (CED) fait voler un appareil sans pilote dans le ciel d'Alma. La technologie n'est pas nouvelle, mais le CED souhaite développer le secteur civil de l'industrie. Les pilotes, bien installés dans un bâtiment sur la terre ferme, contrôlent le Miskam, un avion sans pilote. Le poste de pilotage du Centre d'excellence des drones, à Alma. Christian Larouche explique que des antennes sont installées sur le toit pour guider le drone. « Du poste de pilotage, on envoie un signal à l'avion, ajoute-t-il. L'avion a les mêmes antennes, donc les récepteurs avec des ordinateurs de bord reçoivent l'information du pilote et l'avion, c'est de cette façon-là qu'il est piloté. » L'appareil, qui appartient à la compagnie israélienne Aeronautics, effectue deux à trois vols par semaine depuis le mois de mars. Pour l'instant, il doit demeurer dans un périmètre assez restreint autour de l'aéroport d'Alma. Deux pilotes le commandent presque de la même façon qu'ils le feraient pour un avion normal. Le Centre d'excellence des drones invite les compagnies à venir faire des recherches à Alma dans le but de développer des technologies pour maximiser l'utilisation des drones dans le domaine civil, plutôt que militaire. Par exemple, le Miskam est présentement doté d'un capteur infrarouge qui détecte les variations de température. Cet outil devrait être utile cet été pour aider la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU) à détecter les incendies de forêt. Le responsable de la recherche et du développement au CED, Marc Moffat, affirme que les possibilités offertes par les drones sont presque infinies. « Les services, que ce soit l'agriculture, que ce soit l'hydroélectrique, la foresterie ou quoi que ce soit, il y a plusieurs domaines qui pourraient utiliser l'information fournie par les drones », croit M. Moffat. Pour le directeur général de l'aéroport, il ne fait aucun doute que l'avenir de l'aviation passe par l'utilisation des appareils sans pilote. Son homologue de l'aéroport d'Alma, et directeur général du CED, Nicol Minier, abonde dans le même sens. "C'est un secteur qui est évidemment en développement, dit-il. On parle de plusieurs millions de dollars d'investissement et de développement dans le milieu des affaires qui va se faire d'ici 2018". En plus des activités du Centre d'excellence des drones, l'aéroport d'Alma aimerait développer, dans le futur, une école de pilotage pour ce type d'avion. Source: http://www.radio-canada.ca/regions/saguenay-lac/2012/05/04/007-centre-drone-alma.shtml

  • Deux centres de tests espagnols rejoignent ICATS

    15 juillet 2014

    Deux centres de tests espagnols rejoignent ICATS

    Plus tôt aujourd’hui lors du Farnborough International Airshow, les quatre pays fondateurs incluant le Canada, les États-Unis, le Royaume-Uni et la France, ont officiellement accueilli un cinquième et sixième membre au sein de l’organisation, soit le CATUAV Tech Center (CTC) et leAir Trafic Laboratory for Advanced Unmanned Systems (ATLAS), ce qui ajoute l’Espagne à la liste des pays impliqués dans ce partenariat international. «Rejoindre ICATS ouvrira des possibilités de collaboration entre ATLAS et les autres membres de l’organisation, notamment pour la R&D sur des projets expérimentaux de drones dans différents pays», a déclaré Silvia de los Santos, porte-parole d’ATLAS. «Nous envisageons entamer des démarches techniques et opérationnelles conjointes. Notre adhésion à ICATS nous permettra d’être à l'avant-garde dans les activités de recherche par drone partout dans le monde». En mai dernier, les représentants du Centre d’Essais et de Services sur les Systèmes Autonomes (CESA) (Bordeaux, France), les représentants de l’Université des Laboratoires Multispectraux de l’État de l’Oklahoma (OSU-UML) (Oklahoma, États-Unis), les représentants du Centre Aéronautique National (NAC) (Pays de Galles, Royaume-Uni) et les représentants du Centre d’excellence sur les drones (CED) (Québec, Canada) ont procédé à la signature officielle d’un protocole d’entente. Cet accord est venu consolider les différents protocoles d’entente signés entre les différents centres depuis les deux (2) dernières années. «ICATS représente la première collaboration d’une telle envergure entre les pays en termes de partage de données sur les systèmes d’aéronefs télépilotés», explique le Secrétaire de la Science et de la Technologie de l’État de l’Oklahoma, Dr. Stephen McKeever. «Nous croyons qu’il s’agit d’un grand pas en avant pour la communauté des systèmes d’aéronefs télépilotés, et nous espérons qu’ICATS constituera le véhicule par lequel nous serons en mesure d'unifier les règlements au-delà des frontières internationales», ajoute Marc Moffatt, du Centre d’excellence sur les drones. La mission individuelle des centres de tests aéronautiques est de développer un centre international d’expertises axé sur le développement, les applications et les opérations de drones/systèmes d’aéronefs télépilotés (UAS/RPAS). En unissant les forces des différents centres, le Consortium vise à soutenir et orienter l’industrie dans le développement, les opérations et la certification des UAS/RPAS, tels qu’établis par les organismes de réglementation respectifs. ICATS mettra également le focus sur la normalisation de la formation et l’émission des licences, ainsi que sur les règlements et la gestion de l'espace aérien. Les sites de tests aéronautiques visent à s'engager avec des partenaires du secteur privé, universitaire et public, ainsi qu’avec des experts de partout dans le monde afin de développer de nouvelles opportunités commerciales dans le domaine des opérations des UAS/RPAS. Ils supportent aussi les activités de recherche et de développement, créent des emplois, favorisent l'investissement, développent et commercialisent des technologies de pointe et les services existants et ce, tant dans leur propre pays qu’à l’étranger. Le consortium entend soutenir et guider l'industrie dans le développement, l'exploitation et la certification des UAS / RPAS établis par leurs organismes de réglementation respectifs. Les centres vont ainsi accompagner et canaliser l'innovation du secteur privé tout en coordonnant avec les entités gouvernementales. Le partage de l’information sur les règlements et les résultats des tests entre les sites de tests vont par conséquent minimiser l'approche cloisonnée qui pourraient autrement empêcher les opérations transfrontalières des systèmes pilotés à distance. Les centres de tests permettront de continuer à combler l'écart entre la mise en place de la réglementation et les opérations réelles. Depuis l’annonce officielle de sa création, ICATS a reçu des manifestations d’intérêt de plusieurs centres de tests de drones de différents pays. Le consortium accueille positivement tout intérêt provenant des centres de tests aéronautiques, et les encourage à prendre contact avec le Directeur des relations internationales d’ICATS, Dr. Stephen McKeever, Secrétaire Science et Technologie de l’État de l’Oklahoma.   À propos des membres d’ICATS Centre d’excellence sur les drones (CED) Le Centre d’excellence sur les drones est un organisme à but non lucratif dont la mission consiste à développer un centre international d’expertises, de services et d’innovation en conception, applications et exploitation de drones. Le CED est composé de 16 membres actifs et dispose d’un important réseau de partenaires internationaux. Oklahoma State University - University Multispectral Laboratories L’OSU-UML est une société sans but lucratif gérée par un partenariat public-privé, propriété de l’État et gérée par les Laboratoires de recherche des Nations Cherokee, en partenariat exclusif avec l'Université de l’État de l’Oklahoma et l'État de l'Oklahoma. UML fournit un laboratoire pour la recherche, le développement, les tests, l'évaluation et la formation, ainsi que des installations pour soutenir les activités de systèmes sans pilote, sur l'énergie et sur les missions connexes, tout en correspondant à toutes les exigences des lois fédérales, d'État, locales et commerciales. Centre d’Essais et de Services sur les Systèmes Autonomes (CESA) Le Centre d’Essais et de Services sur les Systèmes Autonomes, la première zone d’essais de drones civils français, est le résultat d’une collaboration entre le Conseil Régional d’Aquitaine, l’État, la Direction Générale de la l’Aviation Civile (DGAC) et le Ministère de la Défense. Piloté et exploité par la technopole Bordeaux Technowest, le CESA permettra prochainement de certifier et de qualifier des systèmes autonomes de moins de 150 kg. Centre aéronautique national (NAC) Le Centre aéronautique national est un lieu unique au Royaume-Uni qui permet le développement, les tests et la démonstration de systèmes et de technologies associées à l'industrie aéronautique. Sa caractéristique clé est qu’il est le premier lieu dans le monde à bénéficier d’un espace aérien restreint conçu spécifiquement pour l'exploitation des systèmes sans pilote. Ceci est renforcé par les installations et organismes établis au Centre, qui supportent ensemble l'environnement de travail le plus spécialisé du secteur. CATUAV Tech Center (CTC) Situé à 45 km au nord de Barcelone, en Espagne, CTC fournit d'excellentes conditions pour le développement des drones ainsi que pour les tests pour les entreprises, les universités et les personnes intéressées. Le site de tests est situé dans une zone avec des terrains variés et des cibles de télédétection comprenant diverses cultures et du bétail pour les projets d'agriculture de précision. Il est aussi situé à proximité des forêts et des villes pour les projets urbains, et dispose de grandes étendues pour les projets environnementaux. L'emplacement abrite également quelques-uns des meilleurs climats de l'Europe du Sud, avec des conditions météorologiques permettant des tests en vol plus de 300 jours par année. En outre, avec sa faible population, la région est parfaite pour effectuer des tests en vol de drones en toute intimité et avec les conditions de sécurité nécessaires. Air Trafic Laboratory for Advanced Unmanned Systems(ATLAS) ATLAS est un centre de tests en vol situé à Villacarrillo, en Espagne. Le Centre offre à la communauté aéronautique internationale un aérodrome équipé d'excellentes installations scientifiques et technologiques, en plus d’un espace aérien parfaitement adapté au développement des vols expérimentaux à l’aide de drones/systèmes d’aéronefs télépilotés tactiques et légers. ATLAS détient le premier complexe d’infrastructures exclusivement dédié à l’exécution en toute sécurité de tests, de simulations et de validation des technologies pour les drones/systèmes d’aéronefs télépilotés impliquant la gestion du trafic aérien. Unique en Europe, ce sont les premières installations exclusivement conçues pour ces appareils, un domaine considéré dans le monde entier comme l'un des plus prometteurs dans l'industrie aéronautique internationale. Contact: ICATS: Dr. Stephen McKeever, Directeur des relations internationales, +1 (405) 744-4625, stephen.mckeever@okstate.edu

  • ICATS accueille le site de tests du Dakota du Nord en tant que 7ième membre !

    6 novembre 2014

    ICATS accueille le site de tests du Dakota du Nord en tant que 7ième membre !

    Montréal, Québec, le 6 novembre 2014 – Le Consortium international de sites de tests aéronautiques (ICATS) est très fier d’accueillir le site de tests de systèmes d’aéronefs télépilotés Northern Plains du Dakota du Nord (États-Unis) à titre de 7e membre de l’organisation. Annoncée aujourd’hui à l’occasion de la Conférence annuelle de Systèmes Télécommandés Canada qui se déroule présentement à Montréal, l’adhésion de ce 7e membre apporte une nouvelle expertise au sein du partenariat international, qui incluait à ce jour le Centre d’Essais et de Services sur les Systèmes Autonomes (CESA) de Bordeaux en France, l’Université des Laboratoires Multispectraux de l’État de l’Oklahoma (OSU-UML) aux États-Unis, le Centre Aéronautique National (NAC) du Pays de Galles au Royaume-Uni, le Centre d’excellence sur les drones (CED) au Québec, Canada, ainsi que le CATUAV Tech Center (CTC) à Barcelone et le Air Trafic Laboratory for Advanced Unmanned Systems (ATLAS) à Jaén, tous deux d’Espagne. «La mission du site de tests de systèmes d’aéronefs télépilotés Northern Plains du Dakota du Nord est de travailler en collaboration avec la Federal Aviation Administration (FAA) et les partenaires du milieu pour développer des équipements, des systèmes, une règlementation et des procédures en vue d’intégrer les drones dans l’espace aérien national et ce, de manière sécuritaire et sans compromettre les opérations de l’aviation générale et commerciale. En devenant membre d’ICATS, nous rejoignons une communauté d’intérêts dont le but est de soutenir le développement de la règlementation nationale et internationale, et c’est un réel honneur pour nous d’en faire partie», a commenté le Directeur du développement des affaires aérospatiales du Département du commerce du Dakota du Nord, M. Brian Opp. Le Secrétaire de la Science et de la Technologie de l’État de l’Oklahoma et Directeur des relations internationales d’ICATS, Dr. Stephen McKeever, ajoute: «Le Consortium international de sites de tests aéronautiques est extrêmement heureux d’accueillir l’un des six sites de la Federal Aviation Administration (FAA). Jusqu'à présent, chaque partenaire a pu acquérir une solide expérience et a été à l'avant-garde face à l'intégration des drones avec le soutien des organismes de réglementation respectifs. ICATS est convaincu que le site de tests de systèmes d’aéronefs télépilotés Northern Plains du Dakota du Nord contribuera à élargir nos horizons et nos expertises pour mieux soutenir l'industrie». À propos du site de tests de systèmes d’aéronefs télépilotés Northern Plains du Dakota du Nord Le Dakota du Nord est un chef de file reconnu dans le milieu des appareils sans pilote qui possède l’expérience, les ressources et le leadership nécessaire pour aider à stimuler la croissance de l’industrie. Cet État fait partie des six (6) sites de la Federal Aviation Administration (FAA) effectuant des recherches pour déterminer la meilleure façon d’intégrer les drones dans l’espace aérien national. Le site de tests de systèmes d’aéronefs télépilotés Northern Plains du Dakota du Nord est le premier site à avoir été certifié par la FAA pour opérer, en avril dernier. À propos du Consortium international de sites de tests aéronautiques Première organisation internationale de ce type, le consortium soutient l’industrie en permettant le développement, les essais et la certification finale de systèmes d’aéronefs télépilotés (UAS) / systèmes d’aéronefs pilotés à distance (RPAS) pour permettre leur utilisation dans l’espace aérien non restreint. Cet objectif pourra être atteint par le partage d’informations sur la sécurité opérationnelle, sur les règlements de vol et, lorsqu’autorisé, sur des expériences opérationnelles réelles. Le consortium encourage l’industrie à démontrer et à prouver les capacités des sous-systèmes qui permettront l’établissement des normes internationales nécessaires pour la construction des futurs UAS/RPAS et travaille en collaboration avec les organismes de réglementation respectifs à élaborer, en toute sécurité, les capacités des UAS/RAPS tout en poursuivant l’actuel processus visant à assurer la confiance envers ces systèmes. Les centres de tests soutiennent et guident l’industrie dans le développement, l’exploitation et la certification des UAS / RPAS établis par leurs organismes de réglementation respectifs. Les centres accompagnent et canalisent l’innovation du secteur privé tout en coordonnant avec les entités gouvernementales. Le partage d’informations sur les règles, les règlements et les résultats des tests entre les sites d’essais vont par conséquent minimiser l’approche cloisonnée qui pourrait autrement empêcher les opérations transfrontalières des systèmes pilotés à distance. Les centres de tests contribuent à combler l’écart entre la mise en place de la réglementation et les opérations. Pour de plus amples informations sur ICATS, visitez le http://icatestsites.org/

Toutes les nouvelles