17 septembre 2014 | Local, Sûreté, Sécurité, Secteur Urbain, Secteur Industriel, Secteur Agricole

La 7e compétition étudiante de Unmanned Systems Canada aura lieu à Alma

The format of the competition is designed to be an equal challenge for both fixed wing and rotary wing aircrafts.

Scenario:

The scenario for this competition combines real life problems encountered by the agriculture, oil and gas and mining industries.

The authorities of a remote Canadian village have contacted your team because there has been a significant leakage of oil products following a train derailment. Some of the containers exploded bringing down a few buildings. The authorities need assistance to evaluate the damage caused to nearby agricultural fields and infrastructure, to assess the magnitude of the clean-up effort and to record evidence for insurance purposes.

Your mission is to use your UAS to survey the accident area and surrounding fields. You will be required to identify the percentage of the field that has been contaminated and to map it. You are to make an inventory of all structures that are located in the disaster area and determine if they have been damaged or not. For the damaged structures, you will are required to locate them and estimate the volume of debris in some cases so that appropriate machinery can be ordered to remove it. You are requested to take pictures of the remaining train containers and attempt to identify their types by reading the codes written on them. If you find any immobilized people in the area, you are required to report their location and provide a close-up picture of them so that emergency actions may be initiated.

Your team will be rewarded according to the results contained in the surveillance report that you will submit within one hour of each flight. Points will be attributed according to the Judging Guide. Your report will be judged on the following results:

- Accuracy of the estimated surface area of the affected fields and their geo-locations. For the purposes of the challenge, the affected crop will be detectable with a regular daylight camera.

- Correct identification, categorization and geo-location of undamaged and damaged structures found in the disaster area.

- Accuracy of the estimated volume occupied by the structure debris pile.

- Correct identification of container types and their geo-location.

- Correct identification and condition of any person in the disaster area.

For an example on how photogrammetric methods can be used in to calculate volumes, please seehttp://www.simactive.com/en/uav .

The competition takes place in two phases with a Phase I design report from each team due janvier 11th 2015 and Phase II, operational demonstration, mai 1-3rd 2015 in Alma, Québec.  Teams will be graded on the quality and completeness of their design report and the results of the demonstrations – there will be separate prizes for each phase. For more details, see the attached operational concept draft.

Purpose of the Competition

The purpose of the competition is to promote and develop Canadian expertise and experience in unmanned systems technologies at the university and college levels. Even small scale unmanned vehicles are complex systems requiring a well planned and executed design approach.  In addition, safety considerations are important factors in this competition as in any other vehicle design project.

Eligibility

The competitors must be registered full time in a recognized Canadian university or college.  Teams may be organized internally at the discretion of their respective members.

Application and Registration

Interested teams should fill the attached registration form and send it by email to competition@unmannedsystems.ca.

To complete registration, each team is asked for a registration fee of $200. Payment can be made by cheque addressed to and sent to Unmanned Systems Canada or by credit card by contacting Robert Kendall, Executive Director of Unmanned Systems Canada at 1.613.435.0935.

Upon completion of the registration, teams will have access to additional competition information at www.unmannedsystems.ca

Competition Website and Email

All relevant competition documents and information will be located on the competition website (www.unmannedsystems.ca ). Check the competition website regularly for updates. All questions should be addressed to: competition@unmannedsystems.ca

 

Registration Deadline: 17th octobre 2014

(Note: Important Competition Information only available after full registration) 

Paper Design Submission: janvier 11th 2015

Flight Demonstration: mai 1-3rd 2015 in Alma, Québec.

 

Charles Vidal

Student competition chairman

Unmanned Systems Canada

Systèmes télécommandés Canada

 

+1.514.679.9427

charles.vidal@unmannedsystems.ca

www.unmannedsystems.ca

Sur le même sujet

  • L’École de technologie supérieure remporte les honneurs lors de la 11e édition de la compétition étudiante canadienne de drones

    6 mai 2019

    L’École de technologie supérieure remporte les honneurs lors de la 11e édition de la compétition étudiante canadienne de drones

    L’équipe Dronolab de l’École de technologie supérieure (ÉTS) de Montréal  est sortie grande gagnante lors de la 11e édition de la compétition étudiante canadienne de drones qui se déroulait ce week-end au Centre d’excellence sur les drones d’Alma. Scénario 2019 Cette année, 14 équipes universitaires de partout au Canada ont relevé le défi. La mission simulée du concours consistait à fournir un soutien à une entreprise de services publics après qu’une tempête de vent ait causé des dommages dans un parc de panneaux solaires. Les équipes devaient identifier les panneaux solaires endommagés, en plus de localiser les dommages majeurs, identifier les modifications à apporter et effectuer une inspection par marqueur sur les cellules critiques des panneaux endommagés. Une étape difficile puisque les systèmes ne devaient ni se poser sur les panneaux, ni les toucher. «La simulation était très intéressante puisque les compagnies d’électricité sollicitent régulièrement le drone pour effectuer les inspections obligatoires», explique le directeur général du Centre d’excellence sur les drones, Monsieur Marc Moffatt. Celui-ci ajoute que pour une deuxième année consécutive, la tâche demandait aussi au drone de voler en simulant une visibilité au-delà de la ligne de visée visuelle (BVLOS), en prévision de la future réglementation. Cette étape, qui constituait la phase 2 du concours, a été précédée par la rédaction et la présentation d’un rapport plus tôt en janvier: Gagnants phase 1 (Cette année, les 3 récipiendaires sont des universités québécoises): Université de Sherbrooke: Bourse de 3000$ École de technologie supérieure: Bourse de 2000$ Université McGill: Bourse de 1000$ Gagnants phase 2: École de technologie supérieure: Bourse de 5000$ Université McGill: Bourse de 4000$ Carleton University (Ottawa): Bourse de 3000$ Des prix reconnaissant l’innovation, la persévérance et un esprit de compétition sain ont également été remis. Prix Innovation: Université Carleton – Team Blackbird L’équipe a déployé un drone à voilure fixe pour servir de relais de signalisation à un second drone qui effectuait les tâches. Prix commémoratif Pip Rudkin pour la persévérance: Université du Manitoba – UMUAS Le drone de cette équipe de première année de Winnipeg a subi un écrasement phénoménal qui a causé des dommages importants à l’appareil. Après un aller-retour à Québec en pleine compétition pour acheter des pièces de rechange, l’équipe a réussi à le reconstruire, mais n’a malheureusement pas réussi à le faire voler. Prix des juges pour le professionnalisme: Université McGill – Drones Aero McGill L’équipe s’est conformée aux normes professionnelles et a démontré d’excellentes compétences en communication. Celle-ci a élaboré un plan pour chaque étape et a effectué un examen attentif des exigences en matière de notation. L’amélioration au cours des nombreuses années auxquelles McGill a participé a également été notée. Des prix en argent de plus de 20 000$ ont été attribués aux gagnants des phases 1 et 2 lors du banquet de remise des prix qui a eu lieu hier soir au Centre de villégiature Dam-en-Terre. La compétition, qui se tient à Alma aux 2 ans, sera techniquement de retour en 2021.

  • Compétition de drones: VAMUdeS – Université de Sherbrooke remporte les honneurs

    7 mai 2015

    Compétition de drones: VAMUdeS – Université de Sherbrooke remporte les honneurs

    Alma, 1er au 3 mai 2015 – Treize équipes universitaires canadiennes de diverses provinces ont participé cette fin de semaine à la phase opérationnelle de la 7e édition de la compétition étudiante, tenue au Centre d’excellence sur les drones (Alma, Québec). Nous tenons à féliciter les gagnants de la compétition : VAMUdeS – Université de Sherbrooke. 16 équipes ont soumis un projet de conception pour la première phase et 13 équipes ont participé à la deuxième phase d’opérations. Nous félicitons toutes les équipes de leur ingéniosité, leur dévouement et les institutions universitaires de leur support. L’objectif de la compétition est de relever les défis couramment rencontrés par les industries pétrolières, agricoles et minières. Le scénario de cette année vise l’ensemble des nouveaux défis commerciaux pouvant être exécutés par des appareils télépilotés à voilures fixes et tournantes. Les équipes étaient embauchées par une ville pour évaluer les dommages d’une fuite de pétrole qui a eu lieu suite à un déraillement de train. Ils devaient utiliser leurs drones pour survoler la zone et évaluer les dommages causés aux champs agricoles et aux infrastructures à proximité, évaluer l'ampleur des efforts de nettoyage nécessaires et d'enregistrer des preuves à des fins d'assurances. Diverses structures étaient installées dans la zone afin de simuler un scénario d’incident. De plus, les étudiants devaient soumettre aux juges un rapport écrit décrivant leurs résultats. Phase 1: Projet de conception 1ère place : VAMUdeS – Université de Sherbrooke 2e place: UTAT – University of Toronto 3e place: Team Guardian – Simon Fraser University Phase 2: Phase opérationnelle 1ère place : VAMUdeS – Université de Sherbrooke 2e place: AERO – University of Victoria 3e place: KISS – Université de Sherbrooke Des bourses d’une valeur de 10 600 $ ont été remises aux équipes gagnantes de la Phase 1 et 2 à la cérémonie de fermeture dimanche soir. «Cette année, comme les années précédentes, des étudiants de diverses provinces ont participé à cette compétition avec grand enthousiasme, compétences techniques et camaraderie» explique M. Robert Kendall, le directeur général de Systèmes télécommandés Canada. «Tout au long des trois jours, les équipes ont poussé les limites de leur designs pour présenter leurs résultats aux juges clients… les résultats étaient incroyables! Mon impression générale est que l’innovation et l’ingénierie est un domaine solide et bel et bien vivant au Canada» ajoute M. Kendall. Bien sûr, une telle compétition ne peut être menée sans les efforts et le dévouement une équipe formidable. Nous sommes reconnaissants et remercions sincèrement le comité de bénévoles pour leur travail ainsi que le support indispensable du Centre d’excellence sur les drones (CED) pour une autre édition réussie. Nous tenons à remercier particulièrement nos commanditaires et les hôtes de la compétition. La réussite de la compétition est un résultat direct du soutien continu des entreprises commanditaires tels que Northrop Grumman, Kongsberg Gallium, NovAtel, Lockheed Martin, Flyterra, Connect Tech Inc. AVIYA, Airware, Conseil de recherche en sciences naturelles et en génie du Canada, Southport, CAE, Forest Protection Limited (FPL), LGL Environmental, MicroPilot, Cloud Cap Technology, Xiphos Technologies, FPInnovations, Centre de géomatique du Québec, NGC Aerospace, Ag Business & Crop Inc. & UKKO, simactive et Kopter. ‍ Équipes 2015 AERO - University of Victoria, Aeronautical Engineering Research Organization Blackbird - Carleton University Dronolab - École de Technologie supérieure (ETS) GUARDIAN - Simon Fraser University KISS - Université de Sherbrooke MUN Robotics - Memorial University Smart Bird - Polytechnique Montréal UAARG - University of Alberta UABee - Concordia UAS - University of British Columbia UTAT - University of Toronto, Aeronautics VAMUdeS - Université de Sherbrooke WARG - University of Waterloo Aerial Robotics Group ‍ Retirés - Université du Québec À Chicoutimi, Centennial College, Ryerson University ‍ Le Centre d’excellence sur les drones (CED) est un organisme sans but lucratif établit depuis 2011 à Alma, Québec. Le CED est composé de vingt (20) membres qui contribuent au développement du centre à travers une adhésion annuelle et par leur implication dans divers services et projets offerts par le CED. Leurs services sont offerts à un niveau international et ils travaillent à soutenir l'industrie au Canada tout en se concentrant sur la recherche et le développement de différents systèmes pour l'intégration sécuritaire des drones dans l'espace aérien canadien. Systèmes télécommandés Canada (STC) est l'association sans but lucratif qui représente les intérêts du secteur canadien des systèmes sans pilote du secteur industriel, du milieu universitaire, du gouvernement, de l'armée ainsi que d'autres personnes intéressées. STC offre une voix pour la sensibilisation et la représentation auprès des instances gouvernementales et internationales, et conduit conjointement les efforts de développement de réglementation de drones au Canada. L'organisation encourage et facilite la croissance de la collectivité de systèmes télécommandés à travers l'éducation, l'engagement de nouveaux secteurs de marché, et l'échange d'idées et de technologies.

  • Le Centre d’excellence sur les drones élit son nouveau conseil d’administration

    19 septembre 2013

    Le Centre d’excellence sur les drones élit son nouveau conseil d’administration

    Alma, le 19 septembre 2013 – C’est lors de l’Assemblée générale annuelle du Centre d’excellence sur les drones (CED), tenue le 6 septembre dernier à l’Aéroport d’Alma, que les membres du CED ont procédé à l’élection de leur conseil d’administration pour l’année 2013-2014. Comptant neuf (9) membres actifs, le conseil est composé de représentants provenant des différentes catégories de membres du Centre, soit privé, institutionnel, fondateur privé et privilégié. Réunis pour la première fois plus tôt aujourd’hui, le Conseil a procédé à l’attribution des différentes fonctions à combler. Ainsi, le conseil d’administration du Centre d’excellence sur les drones se détaille comme suit : M. Pascal Pilote, président Conseiller municipal à la Ville d’Alma et président de l’Aéroport d’Alma Inc. M. Gilles Laflamme, Vice-président  Directeur opérations solutionnelles chez CAE, chef de file mondial en modélisation, simulation et formation   pour les secteurs de l'aviation civile et de la défense M. Nicol Minier, Secrétaire-trésorier Directeur général de l’Aéroport d’Alma Inc. et directeur général du CED  M. Christian Larouche, administrateur Superviseur des opérations de drones chez CAE, chef de file mondial en modélisation, simulation et formation pour les secteurs de l'aviation civile et de la défense. M. Jeff Viens, administrateur Directeur des transferts technologiques de la chaire d'excellence en recherche du Canada (CERC) sur l'innovation en photonique dans le domaine de l'information et des communications  à l’Université Laval Mme Marie-Christine Ferland, administratrice  Responsable du développement des affaires à l’Institut National d’Optique (INO), une entreprise de conception et de développement de technologies et de solutions optiques et photoniques Mme Josée Dallaire, administratrice Directrice générale au Centre de Géomatique du Québec (CGQ), une entreprise ayant pour mission de servir de levier à l'innovation et à la performance aux organisations par l'utilisation et le développement de la géomatique par des activités de recherche appliquée, d'aide technique et de formation. M. Vivien Heriard-Dubreuil, administrateur  Président-directeur général chez Flyterra, une entreprise américaine en création qui entend devenir distributeur et opérateur de drones et fournissant des solutions adaptées dans les domaines minier, gazier, pétrolier et agricole. M. Kyle Joseph-Hill, administrateur  Directeur de la gestion chez Sightline Innovation, une entreprise basée à Toronto se spécialisant dans la gestion et la distribution d’informations et d’images en temps réel pour soutenir la prise de décision opérationnelle. « Le CED a la chance de pouvoir compter parmi son conseil certains des acteurs les plus influents de l’industrie aérospatiale au Canada, en plus de jouir d’une diversité incroyable quant aux champs de compétence de chacun », explique son président, Pascal Pilote. Il renchérit que « les membres du conseil d’administration partagent tous la même vision, c’est-à-dire celle de faire de notre centre la référence canadienne et une référence mondiale dans le domaine des drones à applications civiles et commerciales. Avec une telle synergie, on ne pourra qu’y arriver ! », conclu-t-il. Le Centre d’excellence sur les drones est un organisme à but non lucratif dont la mission consiste à développer un centre international d’expertises, de services et d’innovation en conception, applications et exploitation de drones.

Toutes les nouvelles